Les citadins de Port-Louis sont avertis: désormais, les éboueurs de la corporation municipale ne passeront plus les jours de congé public pour enlever les déchets ménagers. Selon le lord-maire Oomar Kholeejan, cette mesure s’est imposée en raison de contraintes budgétaires et la corporation a jugé que les dépenses supplémentaires que le service encourait “sont devenues trop lourdes.” Le lord-maire a indiqué que chaque famille résidant la capitale sera sous peu dûment informée de la décision.
Lors de la dernière réunion du Conseil, la semaine dernière, deux membres du groupement de l’opposition PMSD – l’ancien adjoint au lord-maire, Loïc Dick et le conseiller Jhurry – ont essayé d’obtenir du lord-maire qu’il revienne sur la mesure, en vain. Ils ont notamment fait ressortir que les citadins pourraient se voir pénalisés particulièrement le jour de Noël, le 25 décembre, et durant les deux jours fériés des 1er et 2 janvier, soit durant la période où traditionnellement les familles mauriciennes procèdent à d’importants travaux de nettoiement.
Sceptique, M. Kholeejan a répliqué qu’il ne croyait pas “que les citadins attendraient justement les jours fériés ou la veille pour effectuer ce genre de travaux.” Les conseillers du PMSD ont insisté pour que la corporation revoit sa copie, mais après les échanges avec le lord-maire, il est apparu que la décision était irrévocable.