Un millier de femmes, dont la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, ont reçu hier le mehendi à l’occasion d’une manifestation organisée à la municipalité de Port-Louis par le Centre culturel islamique (CCI). Cette initiative a permis de mettre en valeur les activités culturelles organisées par le CCI, qui sont ouvertes à tous. « Le but du centre n’est pas uniquement d’organiser le hadj », a fait comprendre Assad Bhuglah, président de la commission responsable de la promotion culturelle.
Une quinzaine de professionnelles du mehendi avaient été mobilisées hier devant la municipalité de Port-Louis où, pendant toute la journée, des Mauriciennes comme des étrangères ont fait la queue à cette occasion. Elles avaient la possibilité de choisir leur tatouage dans des catalogues mis à leur disposition.
La présidente de la République a félicité la municipalité et le CCI pour cette initiative organisée à la veille de la célébration de l’Eid, qui marquera cette semaine la fin du ramadan. « Cette manifestation donne l’occasion aux Mauriciens de toutes les composantes de la société de se faire une idée des aspects culturels entourant la célébration de l’Eid. »