Les résultats du scrutin aux municipales 2012 dans l’ensemble des huit Wards de Port-Louis signent un retour de l’Alliance MMM/MSM aux commandes des affaires de la Cité après sept ans dans l’opposition. Le Remake 2000 y remporte en effet 13 des 24 sièges contre 11 à l’Alliance PTr/PMSD après une joute serrée et mouvementée au Ward IV où un Recount a été réclamé par le PTr/PMSD et s’est soldé sur le constat d’une brèche mauve/orange dans ce bastion rouge (voir plus loin).
« Depo fix fini. Minispalite Port-Louis dan nou la main, » scandaient les partisans des mauves à la Renganaden Seeneevassen GS, dans le Ward 3 de Port-Louis. Fanions mauves et oranges pour saluer la performance de Gino Cotry, de l’Alliance MMM/MSM, élu en tête avec 2 422 voix. Les rouges et bleus n’étaient pas en reste, arborant leurs couleurs, ils ont acclamé les deux candidats. Un écart d’un vote sépare Mahendra Goondeea, élu en 2e position, avec 2 389 voix et Jean-Claude Chiffone, à la 3e place avec 2 388 voix, suivis de Dominique Bapomme qui se classe 4e avec 2 384 votes, soit 4 voix de moins. L’ex-maire Goondeea s’est dit heureux « ki mesaz finn bien pase. Mo ti pe atann osi eleksion enn madame, mais nou fine mené par 2-1. » Pétarades, explosion de joie, le bonheur se lisait sur le visage de Gino Cotry. « Se enn rekonpans merite pou mo devouman o nivo sosial. » Jean-Claude Chiffonne dit, lui, avoir « accompli un travail d’équipe tout en respectant le vote du public ». Le dépouillement s’est déroulé dans le calme, sans aucun incident à déplorer.