Le conseiller portlouisien Eshan Joomun, qui vient tout juste d’intégrer le parti des Jugnauth, le MSM, a mal négocié ses premiers échanges avec le Lord-maire Mahmad Kodabaccus, lors d’une réunion du conseil municipal qui s’est déroulé hier.
Voulant pointer du doigt l’administration dont il faisait partie jusqu’à tout récemment, Eshan Joomun a recherché des éclaircissements sur la visite d’une délégation de la mairie à Diégo-Suarez où s’était réunie l’Association des Villes et Communes de l’océan Indien (AVCOI), à la fin de l’année dernière. Le secrétaire de la ville, Jean-François Dorestan, et la conseillère Mirella Palmyre représentaient la capitale. Elle était toutefois accompagnée de son époux, qui a assumé tous les frais de déplacements.
Eshan Joomun a demandé au Lord-maire si la délégation était composée de trois personnes au lieu de deux. Répondant par la négative, Mahmad Kodabaccus a expliqué que la lettre officielle envoyée à l’AVCOI était que la mairie de Port-Louis allait être représentée par une délégation de deux personnes, mais qu’un conjoint de l’une d’elles allait effectuer le déplacement à titre personnel. Le Lord-maire a assuré que l’époux de la conseillère ne s’est à aucun moment présenté sur les lieux des travaux de la réunion.
Eshan Joomun a dû admettre qu’il présidait le Bills Committee à l’époque où les dépenses du voyage avaient été approuvées. Ce qui a permis au Lord-maire de faire remarquer que « I have learn to do politics by my guru, Sir Gaëtan Duval and as a true democrat I let you speak… »
Mahmad Kodabaccus a par ailleurs informé le conseil qu’il avait reçu quelques heures plus tôt la visite du Dr Hoossen Auckharaullee, de l’Universal Peace Foundation (UPH). Il lui a remis une reconnaissance officielle de la Chambre des Communes du Canada pour ses efforts afin de transformer Port-Louis en une ville verte.
Le ministère des Administrations régionales a d’autre part approuvé le Memorandum of Understanding (MoU) ayant trait au projet du Quaid-e-Azam Mohamed Ali Jinah Complex, qui sera construit à Plaine-Verte. Ce projet comprend la construction d’un immeuble de 20 étages qui abritera au rez-de-chaussée, une foire de légumes, de viandes et de poissons, et au premier étage une Food Court. Le complexe comprendra aussi un centre commercial, un hôtel 3 étoiles, ainsi qu’une salle polyvalente.