Aujourd’hui risque d’être une journée difficile pour les habitants de la capitale, en particulier ceux des régions de Pailles, Camp-Chapelon, Bell-Village et Roche-Bois. En effet, les pluies diluviennes d’hier sur cette région de Port-Louis ont causé d’importants dégâts au réseau de distribution d’eau après qu’un tuyau d’alimentation d’un diamètre de 475 mm d’une longueur de 15 mètres a été emporté par les torrents. Les travaux d’urgence entrepris dès hier soir par les ingénieurs de la Central Water Authority (CWA) avec la collaboration des spécialistes de la Special Mobile Force (SMF) et des techniciens du National Disaster Committee n’ont pas donné les résultats escomptés.
Pour éviter que la capitale ne soit privée d’eau aujourd’hui, jour de la célébration du Thaipoosam Cavadee, des mesures temporaires sont prévues, soit la diversion du réseau de Plaine-Lauzun pour alimenter ces régions en eau potable pendant dix à douze heures au lieu de 24h/24.
D’autre part, après une évaluation des dégâts majeurs sur cette partie du réseau de la CWA à hauteur du Pont Saint-Louis à Camp-Chapelon, les responsables prévoient de descendre sous le pont trois tuyaux, pesant entre deux et trois tonnes pour assurer la reconnexion. La difficulté majeure pour entamer ces travaux est qu’il n’y a pas de route praticable pour accéder au site des travaux de réparation. Des équipements de génie de la SMF devront être déployés très tôt ce matin en vue d’accélérer les travaux et réduire les délais…