Les trois meilleurs élèves du Higher School Certificate de cette année, habitant Port-Louis, obtiendront une SGD Scholarship pour poursuivre des études universitaires dans la filière qu’ils souhaitent. Cette bourse sera accordée par la mairie de Port-Louis.
La municipalité de Port-Louis a décidé d’offrir la SGD Scholarship en mémoire de sir Gaëtan Duval. La sir Seewoosagur Ramgoolam Scholarship et la sir Abdool Razack Mohamed Scholarship sont deux autres bourses accordées. Toutefois, aucune d’elles n’a pu être allouée en raison des critères arrêtés par la mairie qui ont rendu difficile le choix des bénéficiaires, qui devaient venir des milieux pauvres du pays.
Le lord-maire, Mamade Kodabaccus, a souhaité simplifier les choses. Il a ainsi décidé qu’il ne suffit pas d’exiger que les éventuels bénéficiaires soient classés juste après les boursiers de l’État et ceux d’autres organisations ou de pays amis. En outre, il faudra que ces éventuels universitaires habitent dans la cité.
« Nous avons voulu ajouter une troisième bourse tout en allouant les deux autres qui existaient déjà. Elle porte cette fois le nom de sir Gaëtan Duval, qui, comme les deux autres illustres bâtisseurs de la société mauricienne, a toujours poussé les jeunes vers les études, particulièrement ceux issus des milieux moins aisés », a expliqué Mamade Kodabaccus.
Le lord-maire a souligné que « les aînés, plus particulièrement ceux qui fréquentaient l’ancienne Place Foch où se trouvait l’étude d’avocat de sir Gaëtan Duval, se souviennent encore des longues files d’attente de personnes âgées, qui venaient toucher une petite pension remise chaque mois par Nicol François. » Et d’ajouter : « C’est sûr que cet argent servait à aider leurs petits-enfants à aller à école ou au collège. »
Mamade Kodabaccus a par ailleurs indiqué que l’allocation que recevait Gaëtan Duval lorsqu’il était lord-maire et une partie de ses salaires de député, étaient consacrées aux plus démunis.