La police est à la recherche de six mineures, âgées de 8 à 14 ans et qui ont fugué hier après-midi d’un orphelinat, à Port-Louis. Plusieurs unités de la police, dont la police de Pope Hennessy, la Divisional Supporting Unit, la Brigade pour la protection des mineurs et la Dog Section, étaient à leur recherche jusqu’à tard le soir.

Les policiers se sont rendus dans plusieurs endroits de la capitale, mais aucune trace des filles. Une responsable de l’orphelinat, âgée de 39 ans, a déclaré à la police que les disparues se sont rendues à leurs cours religieux vers 15h. En constatant, à la tombée de la nuit, qu’elles n’étaient pas rentrées, le personnel s’est alors inquiété.

Les enquêteurs ont visionné les images des caméras de surveillance de l’institution et des alentours et ont noté que les filles n’ont pas pris la direction du lieu de culte, où sont dispensés les cours, mais qu’elles ont plutôt pris la route en marchant. Trois d’entre elles portaient des sacs à dos. La police a pris contact avec les proches des six filles qui résident tous à Port-Louis.

Aucune d’elle ne s’est rendue chez leur famille. Même les membres du personnel de l’institution ont effectué des battues jusqu’à minuit pour aider la police, mais sans succès. Des policiers se sont de nouveau rendus à l’orphelinat ce matin pour obtenir les photos des mineurs. Toutes les divisions de l’île ont reçu un communiqué sur la disparition de ces filles. La police prend au sérieux cette affaire car elle concerne la sécurité des enfants