Photo illustration

Une Permanent Secretary d’un ministère, âgée de 62 ans, affirme être victime de harcèlement par téléphone. Selon elle, elle se trouvait dans une réunion au bureau du NPF hier lorsqu’elle a reçu un appel d’un numéro privé. Son interlocuteur lui aurait alors lancé : « Kan to pe all pran pansyon ? Ale enn fwa, to pe fer dimoun mizer. Auken minister pa le twa kom transfer. » Cette fonctionnaire dit s’être sentie « humiliée » par cet appel. La police a ouvert une enquête pour infraction à l’ICTA.