Pratibha Bholah, nommée Parliamentary Private Secretary (PPS) après avoir quitté les rangs du MSM pour rejoindre le PTr, a été victime d’un vol dans la journée d’hier. Sa maison, située rue Mgr Leen, à Port-Louis – placée sous surveillance policière compte tenu de son statut –, a reçu la visite de malfrats. Ces derniers ont emporté argent et bijoux, le tout pour une valeur estimée à Rs 1 million.
C’est l’époux de la députée, Hurrydeo Bholah, 57 ans, Chief Project Manager à la National Development Unit (NDU), qui a consigné la déposition à la police pour signaler ce cas de vol avec effraction. Dans son “statement”, il a estimé que le vol s’était produit entre 10h15 et 13h15 dans la journée d’hier. Des bijoux – comprenant environ dix chaînes, trois bagues et cinq boucles d’oreilles, entre autres – ainsi que la somme de USD 500, se trouvant dans un meuble de la maison, ont été emportés. La valeur du butin est estimée à Rs 1 million.
Selon les premiers éléments de l’enquête, la vitre d’une porte en aluminium, dans l’arrière-cour, a été brisée, permettant un accès direct à la maison des Bholah. Reste à déterminer comment les malfrats ont pu commettre leur délit alors que la résidence était pourtant placée sous la surveillance d’un policier. À ce stade, la police assurant la sentinelle chez la PPS Bholah a déjà consigné un “statement” sur la chronologie de la journée d’hier. Pour l’heure, aucune arrestation n’a été effectuée. De son côté, dans sa déclaration à la police, Hurrydeo Bholah a soutenu n’avoir aucune idée sur l’identité de l’auteur du délit. L’enquête est menée par la CID de Port-Louis Sud.
Par ailleurs, un autre cas de vol de bijoux a été enregistré à Plaine-Magnien. Un technicien de 29 ans affirme que sa maison a été la cible d’un vol avec effraction entre 6h15 et 18h20 hier. Des bijoux et une montre, se trouvant dans un meuble de sa chambre à coucher, ont été dérobés. La valeur du vol est estimée à Rs 100 000.