La lutte aura été très serrée dans la capitale, où à 14 h 10, et en attendant le recounting en cours dans le Ward N°4 (où les résultats contestés étaient de 2/1 pour le Ptr/PMSD), le MMM/MSM était donné vainqueur sur le score 13/11.
Au Ward 1 (Pointe-aux-Sables/La Tour-Koenig), l’alliance MSM-MMM, avec son candidat Jean Daniel Augustin (3 274 voix) a largement remporté les trois sièges. Le dernier élu MMM/MSM, Phalraj Seevansingh, a devancé le premier placé battu des rouges et bleus par un écart de 938 voix. « La courte campagne de trois semaines décidée par le gouvernement était censée nous faire du tort, mais nous étions convaincus que l’arrondissement allait nous choisir parce que, fondamentalement, la circonscription N°1 dont il fait partie est une circonscription militante », a déclaré Jean Daniel Augustin.
Au N°2 de Port Louis, le score est de 2-1 en faveur de l’alliance Ptr/PMSD. Sont élus Ahmad Seegoolam, un des rares conseillers travaillistes sortant en tête de liste avec 2 591 voix, le MMM/MSM Eshan Ally Kawroo (2 430 voix) et le Ptr/PMSD Aboobakar Utteenum (2 361 voix). Au Ward 3, le candidat MMM/MSM Gino Cotry, arrivé premier, nous déclarait « depouilman ti bien sere » ce matin, alors qu’au premier pointage il se trouvait déjà en tête. « Je suis content pour mon endroit. J’ai une pensée spéciale pour mes deux collistiers qui n’ont pas été élus. » Concernant le taux d’abstention, il a soutenu que « dimounn inn fatige ar sa gouvernman-la ». L’ambiance était par ailleurs folle à l’heure de la proclamation des résultats. Mahendra Gondeea (Ptr/PMSD) prend la deuxième place devant Jean Claude Chiffonne (Ptr/PMSD).
À 14 h 10, les résultats n’avaient pas encore été proclamés et une grande confusion régnait au Ward 4, où le MMM/MSM a demandé et obtenu un recounting.
Au Ward 5, c’est un score de 2-1 en faveur du Ptr/PMSD, qui place ses candidats Shameem Rassool Cadamally (3 584 voix) et Zareena Towheen Choomka (2 927 voix) aux deux premières places, suivis du candidat MMM-MSM Yusuf Mohangee (2 726 voix).
Les deux premiers ex-aequo au Ward 6 avec 2 393 voix sont Salim Abbas Mamode du Ptr/PMSD et Aslam Adam Hossenally du MMM/MSM. Ludovic Caserne du MMM/MSM arrive en troisième position avec 2 282 voix.
Au Ward 7, où le MMM/MSM a gagné 3-0, Daniel Éric Clive Laurent (3 023 voix) est arrivé en tête devant Marie-Christine Tenemont (3 019 voix) et Jenny Adebiro (3 009 voix). Le premier du côté Ptr/PMSD, Audie Travailleur (2 092 voix) est à 917 voix du troisième.
Les trois élus ont remercié l’électorat MMM/MSM. « C’est une jolie victoire au N°7 », nous a déclaré le député MMM Joe Lesjongard. « en revanche, je note que ce qu’on avait dit à propos du gerrymandering s’est confirmé avec les résultats au Ward 8 et ailleurs. Tout comme le Ptr d’avant avec Ramgoolam père, les Ptr d’aujourd’hui avec Ramgoolam fils a manipulé les electoral boundaries dans une tentative de politique partisane inacceptable pour pervertir la démocratie ». Pour sa part, la ministre Mireille Martin se disait « triste pour les candidats ».
Au n°8, le score est de 2-1 en faveur du Ptr, avec en tête Ganeshwarsing Bissessur (Ptr-PMSD, 2 295 voix), suivi de Sheik Ahad Khan Oozeer (Ptr/PMSD, 2 170 voix) et Mahendranuth Sharma (Bobby) Hurreeram (MMM/MSM, 2 124 voix). En quatrième position l’on retrouve la toute jeune Marie Virginie Julianna Trapu (Ptr/PMSD, 2 111 voix), qui n’est qu’à treize voix du troisième. Bobby Hurreeram affirme : « C’est une victoire très serrée, mais c’est une victoire de la vérité et de la sincérité. Le plus important c’est d’avoir gagné Port-Louis vers la prochaine étape qui est l’hôtel du gouvernement. »