« Population conné ki sana pe zappé, ki sana ki pe travay pu progrès sa pays-la, c’est pu cette raison ki au niveau PMSD, nu confian ek optimiste pour bane eleksyon municipal. » C’est ce qu’adéclaré Lindsay Morvan, leporte-parole des bleus, hier matin, lors d’un point de presse à l’hôtel St Georges, à Port-Louis. Commentant le budget 2012/2013, Lindsay Morvan a pointé du doigt l’opposition en affirmant que les critiquesdu camp adverse sont basées sur « du bluff ». « C’est totalement faux de dire que Xavier Luc Duval n’a jamais consulté Andrew Scott dans le cadre de la préparation budgétaire. Ce budget est le fruit d’un travail d’équipe qui règne au sein du gouvernement. Ces propos ne font que le jeu d’une certaine section de la politique et de la presse, devenue spécialiste pour répandre des mensonges », dit-il.
Le leader des bleus a également souligné que ni Paul Bérenger, leader de l’opposition, ni Pravind Jugnauth, leader du MSM, n’ont été choisis pour ouvrir les débats budgétaires. »Cela pé montré zot incompetence parceki zot ena oken arguments valables pu défane zot points de vue », dit-il.  Lindsay Morvan, qui fait les éloges du budget, affirme que le dernier budget a été applaudi par plusieurs experts économiques et par un grand nombre de Mauriciens, caril n’y a eu aucune augmentation de la TVA et des produits de base. Le porte-parole des bleus a également pointé du doigt la décisionde l’opposition dechoisir Kee Chong Li Kwong Wing, deputé des mauves, un nouveau venu qui n’a aucune connaissance du bilan du  gouvernement MMM/ MSM de la période 2000-2005. « Kee Chong Li Kwong Wing semble oublier que lorsque le gouvernement MMM/MSM a quitté le pouvoir, le pays était à la dérive sur le plan économique et c’est la vision de Xavier Luc Duval qui a redressé la situation. Aujourd’hui, il vient dire que le pays peut atteindre une croissance de 6 à 8% et que c’est l’alliance Medpoint 2 qui amènera le pays vers  une meilleure croissance économique.Je pense que l’opposition a des rêves à vendre », dit-il.
Pour Lindsay Morvan,l’alliance du MedPoint 2 est en phase d’extinction. « Sa lalians Med Point 2 la, se ene lequipe ki pena oken stabilité. Zot base zot lor promesse mais au final narnien pa pe concretiser. Li evidan ki sa l’allians MedPoint 2 li en phase d’extinction. Mo pa pu surpris si li fini couma dodo », soutient-il.Le leader des bleus a lancé un appel à la population pourque celle-ci s’appuie sur les faits et non sur des rumeurs pour les elections municipales. »Populasyion bizin rapel ki se sa gouvernman-la ki pe assure l’avenir nu pays. »