Le corps de Joachim Guiseppe Paumero, 26 ans, a été découvert par les services de police dans un bassin communément appelé “Bassin Vert”, à La Mecque, Médine, hier après-midi. C’est lors des recherches pour retrouver le jeune militaire français, qui était porté manquant depuis près de deux semaines, que les policiers ont fait la découverte. Le cadavre, relatent-ils, était dans un état de décomposition avancé. Le personnel du Groupe d’Intervention de la Police Mauricienne (GIPM) a été mandé sur les lieux afin de repêcher le corps de Joachim Guiseppe Paumero des eaux. Ses proches se sont également rendus sur place en apprenant la triste nouvelle.
Pour rappel, la disparition du militaire français, en vacance à Maurice depuis le 6 juillet, avait été signalée par sa mère au poste de police de Bambous le samedi 16 juillet, à la mi-journée. Le jeune homme logeait à Albion chez elle. Cette dernière s’était inquiétée car son fils n’était pas rentré à la maison après une sortie dans un pub, à Cascavelle, avec sa soeur et des amis. Mais au moment de prendre le taxi, Joachim Guiseppe Paumero manquait à l’appel et ne répondait pas à son cellulaire. La dernière fois que sa mère et sa soeur, qui se trouvaient toutes deux dans le taxi, l’avaient aperçu à Albion, c’était à leur sortie du pub vers 4 h 30, le samedi 16 juillet. Le jeune homme marchait alors qu’elles étaient sur le chemin du retour. À proximité d’une boutique située dans les parages de la propriété sucrière de Médine, elles lui avaient recommandé de grimper dans le véhicule pour rentrer. Cependant, Joachim Guiseppe Paumero avait catégoriquement refusé, préférant poursuivre sa route à pied. Une autopsie devrait avoir lieu aujourd’hui afin de déterminer la cause du décès.