À 33 ans, Bruno Julie se trouve être le sportif mauricien détenant le palmarès le plus éloquent. De ce fait, son choix comme porte-drapeau de la délégation mauricienne lors de la cérémonie d’ouverture vendredi prochain au stade Linité à Mahé coule de source. Ce sera donc pour la deuxième fois que le boxeur de la catégorie -56 kg accomplira cette tâche, après les Jeux de la Francophonie tenus au Liban deux ans de cela.
« C’est un honneur et un privilège », s’exclame celui qui a fait la fierté de tout un peuple en décrochant la médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Beijing en 2008. En accomplissant ce rôle, Bruno Julie se veut un leader, ou encore, comme il le dit si bien, un général qui mène ses troupes au combat. Et ce, sans ressentir une quelconque pression, mais le bonheur de se retrouver à la tête d’une délégation devant un public en délire. « Ce sera grandiose », affirme-t-il.
De retour mardi dernier du Botswana, où il était en stage avec ses coéquipiers de la sélection nationale, Bruno Julie demeure tout de même conscient qu’il aura une mission importante à accomplir aux Seychelles, soit devenir le premier boxeur mauricien à décrocher trois médailles d’or au cours des différentes éditions des Jeux des îles. Sur le papier, il sera le favori incontesté de cette catégorie -56 kg, mais il n’en demeure pas moins qu’il devra demeurer sur ses gardes. 
Reste qu’une éventuelle consécration ne pourra que le mettre en condition en vue des deux autres rendez-vous d’envergure de la saison que sont les Jeux d’Afrique et les championnats du monde. Lui qui, après son opération à l’épaule l’année dernière, semble avoir retrouvé ses sensations avec cette médaille d’argent acquise lors des derniers championnats d’Afrique au Cameroun.
Pour rappel, outre sa médaille olympique, Bruno Julie a également décroché le titre aux championnats du Commonwealth (Liverpool-2008) et aux championnats d’Afrique (Madagascar 2007). Il s’est également retrouvé sur le podium aux Jeux de la Francophonie, aux Jeux du Commonwealth et aux Jeux d’Afrique, entre autres. Sa carrière chez les amateurs prendra fin la saison prochaine.