La magisrate Razia Jannoo-Jaunbocus, siégeant en Cour intermédiaire, a trouvé coupable un certain Seng Chan Fook Wah de s’être approprié la somme de Rs 102 600 qu’il avait trouvée dans un portefeuille égaré à la rue Farquhar à Port-Louis. Selon la magistrate, l’accusé a agi avec l’intention de garder l’argent vu qu’il n’a rien fait pour retrouver le propriétaire du portefeuille.
Seng Chan Fook Wah était poursuivi en cour intermédiaire sous quatre chefs d’accusation dont avoir été en possession d’une somme d’argent volée et pour avoir volé trois boîtes de café en violation de l’article 301 (1) du code criminel. Dans sa première déposition à la police, l’accusé avait admis avoir ramassé un portefeuille lorsqu’il se promenait à la rue Farquhar à Port-Louis mais soutenait qu’il n’avait pas regardé son contenu. Il avait toutefois admis avoir volé des boîtes de café d’une valeur de Rs 450 au supermarché Edoo. Il a relaté que la somme trouvée en sa possession faisait partie de son salaire. Selon les faits rapportés par le PC Jeeloll, l’accusé avait été arrêté le 22 janvier 2014 et emmené au poste de police de Trou-Fanfaron pour avoir volé trois boîtes de café dans un supermarché. Alors que l’officier effectuait une fouille sur lui, il devait trouver la somme de Rs 102 600 dans sa poche. Questionné sur la provenance de cette somme, l’accusé avait gardé le silence. Toutefois, le PS Mootoo devait attester qu’à un stade de l’enquête, l’accusé avait accepté de montrer l’endroit où il avait récupéré le portefeuille contenant la somme d’argent. Seule la somme d’argent avait été retrouvée dans les poches de l’accusé. Dans son jugement, la magistrate a considéré certaines incohérences dans les différentes versions de l’accusé. Dans sa déposition il avait admis qu’il avait trouvé cette somme d’argent alors qu’en cour il est venu expliquer que cet argent lui appartenait. De ce fait, la magistrate a statué que l’accusé avait agi avec l’intention de garder cette somme d’argent car il n’avait pas l’intention de retrouver le propriétaire.