Elle est sur un petit nuage depuis deux semaines après avoir remporté haut la main le concours A Star is Born. Pour cette jeune Mahébourgeoise employée dans une clinique privée, la chanson est une véritable passion. Lauréate du showcase de Gaëtan Nayna et Mario Armel, organisé pour marquer les 50 ans de chanson de ce dernier, elle envisage désormais de pousser la passion pour loin. En attendant, elle se prépare pour son voyage en Australie, où elle participera à une soirée mauricienne.
Souriante et satisfaite du parcours accompli, Anne-Sophie Paul est désormais plus confiante en ses talents de chanteuse. En interprétant Somebody to Love, du groupe Queen, à l’Executive Club, le 19 décembre dernier, elle a subjugué le jury par sa voix. Pourtant, ce ne sont pas les talents qui manquaient à ce concours organisé pour marquer les 50 ans de carrière de Mario Armel. Mais, semaine après semaine, la jeune Mahébourgeoise a su s’imposer.
Au départ, c’est sa maman qui l’encourage à y participer. Chanteuse dans la chorale de sa paroisse, la jeune fille avait déjà donné un aperçu de son talent à son entourage. D’ailleurs, elle est montée sur scène pour la première fois alors qu’elle n’avait que huit ans, avant de participer à un concours de la MBC des années après, sans grand succès. Mais cette fois-ci a été la bonne puisqu’elle a terminé sur la plus haute marche du podium.
Anne-Sophie Paul chante par plaisir. Elle n’a pas suivi de cours de chant, mais son talent est inné. Adepte de soul, elle se plaît à reprendre Whitney Houston, Dionne Warwick et même Joe Cocker. Mais pour la finale du concours, elle a choisi Freddie Mercury. « C’est ma maman qui voulait que j’interprète ce morceau de Queen dès le départ. Mais j’ai préféré attendre la finale, car ce n’était pas facile à apprendre. Et puis je voulais présenter quelque chose qui se démarque des autres à cette occasion. »
La tâche n’a pas été facile, car, selon ses propres mots, les autres candidats avaient aussi beaucoup de talents. « C’est ainsi qu’on a vu certains partir avant même la finale alors qu’on croyait qu’ils étaient de sérieux prétendants au titre. Le concours a été une superbe expérience pour moi. J’ai rencontré des personnes qui partageaient la même passion que moi. »
Après chaque épreuve, qui se tenait généralement un vendredi soir à l’Executive Club, Anne-Sophie Paul attendait impatiemment près du téléphone. « Mario Armel avait dit qu’à partir de 9 h, on allait commencer à appeler les qualifiés. J’attendais donc que le téléphone sonne et j’ai ainsi la chance d’aller en finale. »
En remportant un voyage en Australie pour participer à une soirée mauricienne, Anne-Sophie Paul aura ainsi l’occasion de faire connaître sa voix en dehors de Maurice. Déjà, il y a quelques années, elle avait fait l’expérience d’enregistrer deux titres composés par un ami en France, qu’elle avait posté sur YouTube. Les chansons en question s’intitulent Another Chance et Je ferai face.
Pour la finale, Anne-Sophie Paul était épaulée de Johnny Brigitte au piano. « Nous avons travaillé dur pour donner ce résultat. » La jeune chanteuse se dit également reconnaissante envers sa famille, son petit ami, ainsi que Gaëtan Nayna et Mario Armel, qui l’ont encouragée.
L’année prochaine, elle enregistrera une compilation avec neuf autres finalistes du concours. Ce sera pour elle un premier pas, en attendant peut-être de sortir un jour son propre album. Pour l’heure, elle savoure son succès et remercie tous ceux qui l’encouragent. « Je n’arrive toujours pas à croire que j’ai remporté ce concours », conclut-elle.