Christophe St Lambert ne commande pas la pluie ni le beau temps. Il annonce les couleurs du ciel après le journal télévisé. Scope vous propose de faire plus ample connaissance avec ce présentateur du paysage audiovisuel mauricien. Qui est également un comédien issu du London School of Music and Drama.
Christophe St Lambert est surnommé Weather Boy par Clara Mootoosamy un soir d’hiver. La Miss Météo et présentatrice télé l’a pris sous son aile, et lâchera ce terme pour désigner le jeune homme au visage angélique. Nous avons voulu esquisser le portrait de ce trentenaire qui nous donne des nouvelles du ciel. Les amateurs de théâtre l’ont certainement repéré sur scène aux côtés du comédien Philippe Houbert, dont le lointain passage à la rue Pasteur aura marqué un certain nombre de téléspectateurs.
Sur les planches, Christophe n’a jamais campé de premier rôle. Le cheminement avec l’Atelier Pierre Poivre, dès ses douze ans, et, par la suite, avec la troupe Carpe Diem, permet à cet ancien élève du collège de La Confiance de s’orienter vers l’art dramatique. Suivront des études au London School of Music and Drama. “J’ai toujours voulu être acteur de cinéma. Mais lorsqu’on rencontre des obstacles sur sa route, on se dit qu’on doit peut-être changer d’orientation.” Il passe outre les castings de cinéma, où l’on juge les gens selon leur apparence. Il choisira le théâtre.