Récemment en visite à Maurice, Kenneth Kam, Forex trader singapourien, philanthrope, écrivain et multimillionnaire, a offert un chèque de Rs 100 000 à Jane Constance et un autre du même montant à l’atelier Moz’Art. Auteur de The Equilibrium, Training the money mindset, Kenneth Kam a une vision, à savoir celle de mettre en place « a Pension Fund for the World ». Lors d’une rencontre, le Singapourien nous a partagé sa devise : « Master your mind, you will master your destiny. »
Aller à la rencontre de Kenneth Kam, c’est découvrir un homme qui s’est bâti un empire à la force du poignet. Il veut aujourd’hui être reconnu comme un homme « who worth trillions ». Un peu comme Robin des Bois, Kenneth Kam veut partager sa fortune avec les plus démunis. « Je suis resté le même homme de coeur, mais en plus rusé. Deep down inside, I believe in giving. In order to receive, I need to give. Je maîtrise parfaitement le marché de la bourse, plus besoin de rester scotché des heures à mon ordinateur. Même quand je suis en déplacement, je peux faire une analyse claire de la bourse », explique-t-il, avant d’ajouter : « Earlier, my life was an addiction to trade despite the risk involved. I have learnt that being too anaytical isn’t a healthy strategy. As a firm believer, I must say that it is possible to come back from failure, bigger, better and stronger than before. I believe in work hard and play hard. Acquiring knowledge is just another way to make accomplishment. »
Dans son livre The Equilibrium, qui reflète son parcours atypique, il insiste sur le fait que, dans la vie, tout être humain doit maintenir un équilibre entre sa vie professionnelle et privée. « Il faut aussi savoir profiter de la vie. Trop de gens travaillent dur pour pouvoir aspirer à une retraite confortable. Moi, je préconise un équilibre entre le travail et la détente », dit-il. C’est vers 2011 qu’il s’est investi à fond dans le Forex Trading en créant sa plateforme pour partager ses connaissances et explorer d’autres zones afin d’atteindre un succès financier. « This has expanded into the Forex Education and Capital appreciation program e-learning system where I have shared my knowledge of how to grow capital with Forex. Je suis un conférencier qui parcourt le monde tout en organisant des Trading Station Tours, permettant aux clients et aux associés de cerner la philosophie et la marche de manoeuvre de la bourse. Tout le concept de ma philosophie du marché boursier se trouve dans mon livre, The Equilibrium », indique notre interlocuteur.
« Ma mission, dit Kenneth Kam, est d’alléger la pauvreté. » Pour lui, donner généreusement « n’est pas uniquement » sous forme d’acte caritatif. « J’ai lancé la Kenn Organisation récemment et je compte aussi mettre en place un plan éducatif à la Singapore University of Technology and Design ainsi qu’à la Nanyang Technological University. My life as a trader allows me to live the life I want with little reward but this little reward is what motivatess me to move forward. »
Leader charismatique, Kenneth Kam garde le souvenir de son enfance, quand il accompagnait sa mère et voyait un mendiant dans la rue. « J’ai demandé de l’argent à ma mère et quand j’ai entendu le tintement des pièces, cela m’a donné un sentiment de paix intérieure et, voyant le visage du mendiant s’illuminer, moi, enfant, je faisais déjà ma première contribution au monde. Maintenant, je rêve de mettre en place un plan de pension pour tous les retraités du monde. Cela leur permettra de vivre une vie décente. Il faut appliquer la philosophie de Lao Tzu : “Give a man a fish, and you feed him for a day. Teach a man how to fish, and you feed him for the lifetime.” » Il dira se souvenir également de ses déboires, au temps où il travaillait et avait connu des jours sombres, à tel point que son compte en banque avait considérablement baissé. « Personne n’est à l’abri. J’ai voyagé, trouvé des emplois dans d’autres pays, mais sans jamais avoir de satisfaction personnelle. » La pension pour le monde, indique-t-il, est de faire comprendre aux gens que, parfois, leurs économies en banque ne pourront pas toujours pallier la réalité de la vie. « On pense toujours faire un choix judicieux, mais quand il y a une perte d’emploi ou une maladie, cet argent ramassé peut se dilapider en une fraction de seconde alors qu’avec un plan de pension, vous mettez toute votre famille à l’abri. Educating the poor is also one of my motto. »
Bourlingueur et, surtout, jamais à court d’idées, Kenneth Kam part du principe que c’est notre état d’esprit qui régit nos vies. « Mindset, determination and strategy play important roles… » Homme de vision, très terre-à-terre avec ses projets, il s’est dit « heureux d’être à Maurice » et de pouvoir aider l’atelier Moz’Art et Jane Constance. « L’île Maurice a du potentiel et je serai heureux de revenir apporter mon expertise tout en contribuant à des causes nobles. » Pour conclure, il lance un message aux jeunes : « Acquiring knowledge, is just  another  way to make accomplishment. Compound interest is the greatest mathematical  discovery of all time. »