Mauricien, qui es-tu et que connais-tu de tes racines ? La réponse à la question, posée notamment par Kaya et bien d’autres Mauriciens, est floue, tant le révisionnisme historique a brouillé les pistes d’une nation au sang mélangé. La réédition du film Zafair Kaya de Michel Vuillermet sur YouTube est probablement une référence pour la postérité. À cette occasion, Scope a rencontré le réalisateur français, qui était récemment à Maurice, pays dont il a suivi les affaires de près depuis plusieurs années.
1990. Michel Vuillermet filme un festival de musique pour le compte d’ARTE et pour RFO. Le cinéaste enregistre à La Réunion des images de concerts et quelques entretiens. Il a rendez-vous avec Racinetatane. Il est curieux de découvrir ce groupe mauricien, mais Racinetatane n’est pas à l’heure. “Ils arriveront à sept heures. La tête rigolote est un peu enfarinée. Les instruments ne sont pas accordés; le concert déçoit, malgré une sympathie ressentie envers ce groupe artisanal.” Vuillermet rencontre Kaya et sympathise avec ce rasta timide mais souriant, qui dégage une sorte de métissage entre l’Afrique et l’Asie.