Entre une formation en lettres et son intérêt pour ouvrir un salon de thé, Olivia Adam a choisi… la minute thé. Le concept est simple : permettre aux clients de s’accorder une petite pause de dégustation dans les arcades Currimjee, à Curepipe. Incursion…
Le décor est attrayant. D’un côté, une panoplie de thés et de bouilloires et, de l’autre, un salon avec canapés, chaises et bibliothèque pour accueillir les visiteurs. Dans un cadre intimiste, Olivia Adam fait découvrir la vraie dégustation de thé aux clients. Long-jing, Darleejing, Oolong : autant de noms à donner du tournis. Épicés pour les téméraires ou légers pour ceux avec le palais plus délicat, les thés se déclinent sous différentes saveurs, avec des préparations très spécifiques. Pour rendre cet instant mémorable, une ribambelle de pâtisseries. La spécialité du salon : le gâteau au chocolat sans gluten et l’incontournable carrot-cake.
Comment une ancienne journaliste a-t-elle pu se laisser happer par cet univers enivrant ? Jolie brune aux yeux gris, Olivia Adam se souvient tout sourire de ses années fac à Toulouse où, pour passer le temps, elle s’accordait une pause thé chez Paps. « Je n’ai retrouvé ce concept dans aucune ville de Maurice et ma rencontre avec Max Émile Boullé, un passionné de thé, a été un élément déterminant. Il m’a fait connaître toutes les marques de thés en référence avec la marque Le Palais des thés ».
Sous le charme, Olivia Adam se retrouve à déguster des thés autres que ceux de Maurice. Elle s’associe avec Max Émile Boullé et cette alchimie s’imprègne sur ceux faisant halte dans son salon. Pour cela, notre interlocutrice a choisi un endroit aux formes épurées, parfumé par l’association de différents thés issus de la marque Le palais de thés, le tout en accord avec le goût et la personnalité de ses clients. Une Belge lui a même dit : « Je me suis accordé une minute pour prendre le thé dans votre salon avant de me faire masser, mais j’ai ensuite changé d’avis, car le thé est un vrai produit détox qui aide à se relaxer ». Olivia veut agrandir son espace tout en gardant ce côté intimiste. « J’ai placé une bibliothèque avec plein de livres pour que les clients se sentent chez eux. La minute thé est un moment privilégié pour soi, en accord avec son humeur. D’où l’importance d’avoir un décor adapté. »