Catherine Videau a sorti récemment le premier guide du tourisme vert à Maurice et à Rodrigues. Une idée novatrice étant donné la dimension que prend l’éco-tourisme pour notre destination. Mais cette tâche n’a pas été facile pour cette jeune mère de famille vivant à Nice en France. Rencontre avec une battante qui, à force de persévérance, a pu s’imposer dans un domaine souvent réservé à ceux qui ont de gros moyens.
Les plus belles idées émergent toujours dans des moments de difficulté, disent certains. Pour Catherine Videau, cet adage s’est avéré. Pour autant, cette jeune mère de famille vivant à Nice en France ne s’est pas contentée d’attendre les ouvertures les bras croisés.
Détentrice d’un mastère en communication et médiation du patrimoine naturel, la jeune Curepipienne vient de publier le Guide éco-responsable de l’île Maurice et de l’île Rodrigues. Un premier ouvrage du genre, dont le but est de proposer des « bons plans pour vivre ses vacances au naturel ». Elle qui voulait travailler dans l’événementiel s’est fixé aujourd’hui comme objectif de mieux promouvoir Maurice comme destination éco-touristique.
Mère d’un petit garçon de deux ans et demi, Catherine Videau vit à Nice où elle travaillait dans la communication. « Je travaillais dans une chambre consulaire avant d’avoir une offre très intéressante sur Monaco, où j’ai été engagée dans une entreprise de vente de yatchs. » Malheureusement, relate Catherine Videau, sa grossesse n’a pas été acceptée au sein de l’entreprise.
Ayant décidé de faire valoir ses droits de femme enceinte, la Mauricienne décide d’aller en congé, en attendant de trouver un autre boulot. « Je sentais que j’allais perdre mon travail mais je ne voulais pas partir au désespoir dans le même temps. Travailler dans le domaine du tourisme m’avait toujours intéressé. J’ai alors commencé à réfléchir pour voir ce que je pouvais faire. »