À peine 24h après la présentation budgétaire, l’Alliance de l’Avenir affirme déjà « qu’un sentiment de réconfort est ressenti dans l’ensemble de la population. » C’est ce qu’a fait ressortir le président du Ptr, Patrick Assirvaden, lors d’une conférence de presse au Square Guy Rozemont, hier, qu’il animait aux côtés des secrétaires respectifs du Ptr et du PMSD, Nita Deerpalsing et Lindsay Morvan. « Le budget de Xavier Duval, présenté dans un contexte mondial des plus difficiles, est un budget de solidarité en faveur des plus démunis », soutient-il. Félicitant le ministre des Finances, Xavier Duval, pour avoir su maintenir un bon équilibre entre le social et l’économie, Patrick Assirvaden estime que « ce budget commande le respect et la confiance de la population pour le gouvernement. »
Le discours budgétaire de Xavier Duval vendredi dernier aura eu pour effet immédiat « les mines déconfites de l’Opposition », selon le président du Ptr. Les différentes mesures concernant le logement, les crèches pour les enfants, la santé, les Petites et Moyennes Entreprises (PME), entre autres, redonnent confiance à la population, dit-il. « L’Alliance de l’Avenir est fier et solidaire de ce budget présenté par Xavier Duval », dit-il, faisant ressortir que le discours budgétaire reflète les principes et les convictions du PM Navin Ramgoolam, soit la solidarité en faveur des plus démunis. Propos repris par la directrice de communication du Ptr, qui soutient, pour sa part, qu' »il s’agit d’un budget d’égalité des chances. » Citant les propos du PM sur ce budget, Nita Deerpalsing fait ressortir qu' »avec ce budget, le gouvernement a élargi l’espace économique et accélère le processus de démocratisation de l’économie. »
Revenant longuement sur les mesures prises pour les PME, elle félicite le Grand Argentier pour la considération accordée à ceux qui veulent investir dans le pays. Selon elle, les négociations avec les institutions bancaires ont été des plus tendues avant qu’elles n’acceptent de revoir le taux d’intérêt des prêts aux PME à la baisse. « Aujourd’hui, la balle est dans le camp des entrepreneurs sérieux. Foncez! Seize the day and progress », dit-elle. Commentant le déficit budgétaire aujourd’hui à 3.8% contre 5.1% en 2005 et la dette publique réduite à  54.1% à ce jour, contre 62% sous le gouvernement MSM/MMM, la directrice de communication du Ptr rappelle que l’ancien gouvernement « avait mis le pays, comme l’a avoué Paul Bérenger lui-même, en état d’urgence économique. » Elle estime que les arguments du leader de l’Opposition, Paul Bérenger, « sont des commentaires réchauffés depuis 2005 ». « Aujourd’hui, tenant compte du contexte économique mondial, le budget de Xavier Duval est un budget responsable et cohérent qui marie l’économie et le social », dit-elle, ajoutant que ce budget permettra l’épanouissement de tout un chacun.
Le président du Ptr conclut en disant que le gouvernement a attendu trop longtemps avant de mettre Xavier Duval aux commandes des Finances. « Nu finn perdi preske enn an. La machinerie démarre enfin », dit-il.