Photo illustration

Suite aux passages du cyclone Calvinia, causant des dégâts aux cultures vivrières de l’île, des mesures ont été prises par les autorités gouvernementales pour épauler les planteurs et ainsi alléger le poids des pertes encourues.

Une enquête préliminaire a été menée par la Food and Agricultural Research and Extension Institute (FAREI) et la Small Farmers’ Welfare Fund, a noté le Conseil des ministres du vendredi 10 janvier.

Cette enquête a déduit que les pertes au niveau de la culture vivrière s’élèvent à 40% dans le Nord, le Sud et le centre. Il en ressort également qu’il n’y aura pas de pénurie de tomates, de concombres, de poivrons et de laitues dans le pays.

Toutefois, des importations sont prévues pour les carottes, les choux et les haricots. Dans le cadre des célébrations de Thaipoosam Cavadee et de Maha Shivaratree, quelque 10 000 noix de coco et 55 000 citrons seront également importés.

De plus, sous le Crop Loss Compensation Scheme les planteurs éligibles seront indemnisés par rapport aux pertes qu’ont connues leurs récoltes.