Les nageurs de la Fédération mauricienne de natation (FMN), font actuellement des « entraînements à sec ». Comme pour chaque discipline, chacun s’entraîne comme il peut à la maison. Ce sont les clubs qui se chargent des programmes d’entraînement pour leurs nageurs. En attendant, le président de la FMN, Harold Lai, est en communication en ligne avec le ministère de l’Autonomie des Jeunes, des Sports et des Loisirs (MAJSL). Certains aspects concernant le post-Covid 19 ont été discutés. Certaines décisions seront sans doute prises dans pas longtemps, suivant la promulgation du Covid-19 Bill, selon Harold Lai. En ce qui concerne la Fédération internationale de natation (FINA), des formations en ligne ont été mises à disposition pour les entraîneurs.

Harold Lai était en contact avec le MAJSL la semaine dernière et plusieurs sujets sont encore en discussion. Cependant, il soutient aussi que selon lui, « certaines décisions seront prises bientôt et quelques disciplines pourraient même reprendre leurs activités avant le déconfinement. Chaque phase donne une indication je pense, au ministère des sports concernant ce qui sera possible de faire ou pas. Nous attendons que le Covid-19 Bill soit promulgué et de là certaines décisions qui ont été prises nous seront communiquées. Le ministère de l’Autonomie des Jeunes, des Sports et des Loisirs prépare déjà le post-covid-19 ».
Harold Lai ajoute, que le MAJSL aura plus de pouvoir de parole et d’action concernant les fédérations sportives mauriciennes. Auparavant le gouvernement n’interférait pas dans la gestion et dans les décisions des instances fédérales locales, sauf pour des cas d’exceptions.
Quant à la FINA, elle a fait circuler des communiqués à toutes les fédérations locales concernant les mesures sanitaires qu’il faut absolument observer pendant le confinement, voire après, « C’est une bonne chose car il n’est pas trop de le répéter en ce moment. Il faut bien que les gens les intègrent », souligne Harold Lai. De plus, l’instance fédérale internationale a fait un sondage auprès des différentes fédérations nationales dans plusieurs pays, afin de recueillir des informations concernant le mode de fonctionnement que chacun adopte pendant ce confinement ou encore les dates de déconfinement prévues par exemple et pour connaître la tendance en général. En ce qui concerne les compétitions, la FINA l’a annoncé. Beaucoup ont été reportées voire annulées.
Enfin, les membres de la FMN auront une réunion vers la deuxième partie de ce mois de mai concernant les décisions qui seront prises. Ce qui est certain pour Harold Lai, c’est que l’intérêt des nageurs et surtout leur sécurité et celui des officiels, reste une priorité. « Nous devons attendre d’autres correspondances avec le ministère des sports après le Covid-19 Bill, pour savoir comment fonctionner », laisse entendre Harold Lai.