La déviation routière étalée sur 470 mètres parallèle à l’autoroute M3 existante sera livrée dans un peu plus de trois semaines, soit vers le 31 mars. Compte tenu de l’étroitesse de cette route, elle sera à sens unique mais devrait quand même arriver à fluidifier le trafic quittant le Nord pour rejoindre le Sud au niveau de Valton.
C’est en tout cas l’assurance donnée par la délégation qui a accompagné le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha. Il effectuait vendredi après-midi une visite des lieux sur le tronçon fissuré Ripalles/Valton et fermé à la circulation depuis mi-janvier.
La construction de cette voie unique coûtera Rs 14,3 millions plus TVA et sera effectuée par Gamma Civic (Mauritius). Laquelle a obtenu le contrat après un appel d’offres récemment lancé. S’exprimant face à la presse, le ministre Bodha a soutenu que cette somme sera déboursée des caisses de l’État compte tenu du fait que les responsabilités n’ont pas encore été établies. «Lorsqu’on les aura situées, nous prendrons les actions à tous les niveaux», a-t-il soutenu.
Claude Wong So, Chairman de la Road Development Authority (RDA) et ingénieur de formation, a quant à lui déclaré que cette route temporaire sera faite selon les «engineering norms’’. Les tests, selon le ministre de tutelle, ont démontré que cette déviation est à l’abri des fissures. Hormis des drains pour l’évacuation d’eau, cette route comprendra des lay-by en cas d’urgence.
Les autorités avancent que quelque 2 000 véhicules devraient transiter par cette voie lors des heures de pointe. La présence de policiers sera de rigueur pour faciliter la circulation. Cette voie unique sera formellement interdite aux poids lourds et autobus.
Par ailleurs, la livraison de la troisième voie jusqu’ici en construction au niveau de Riche-Terre à Quai D ne saurait tarder.