La direction du Ambassador College a informé officiellement vendredi dernier la Private Secondary School Authority de sa décision de fermer définitivement l’établissement faute d’un emplacement convenable pour dispenser les cours après l’incendie survenu le 9 juillet. La suppression de grants survient immédiatement. La fermeture inattendue de cet établissement secondaire à la veille du début du troisième trimestre a été discutée hier lors de la réunion du board de la PSSA dont Serge Ng Tat Chung est le nouveau Chairperson.
Selon nos renseignements, le management du Ambassador College voulait transférer l’école dans un bâtiment situé à proximité d’un établissement payant mais le personnel et les parents d’élèves n’auraient pas accepté cette proposition. Devant les difficultés à offrir un environnement scolaire correct selon les règlements, la direction n’a eu d’autre choix que de fermer l’établissement. Ghunisiam Jhuboo, le Manager, a confirmé au Mauricien ce matin cette décision qu’il qualifie de « difficile et triste ». « Ce n’est pas de gaieté de coeur que nous sommes arrivés à cette décision. Mes sentiments sont très profonds. Je suis très triste d’en arriver là », dit-il. « C’est à la PSSA à présent de diriger les élèves et le personnel ailleurs. »
La fermeture de ce collège curepipien a été un des principaux sujets à l’agenda de la réunion d’hier du conseil d’administration de la PSSA. À 12 jours de la rentrée du dernier trimestre, qui est une étape cruciale avant les examens de fin d’année, les officiers de cet organisme mettent les bouchées doubles pour trouver des places disponibles dans les collèges privés avoisinants afin de diriger les élèves du Ambassador College.
Pour le bien des élèves, l’Union of Private Secondary Education Employees (UPSEE) ne souhaite pas que ces derniers soient dispersés durant ce troisième trimestre et lance un appel aux autorités dans cette direction. « En intégrant subitement les élèves à d’autres collèges alors qu’ils entament le dernier parcours de l’année ils risquent d’être déboussolés dans leurs études. Nous suggérons à la PSSA de les loger tous ensemble dans le bâtiment de Medco Clairfonds où il y a beaucoup d’espace libre et où leurs profs de l’école peuvent faire le suivi pendant ces deux derniers mois », dit un dirigeant du syndicat. Cet établissement compte environ 350 élèves du main stream et de la filière Prevocational.
En revanche, il revient au ministère de l’Éducation – selon un accord signé entre les autorités et l’UPSEE – de procéder au redéploiement du personnel enseignant et non-enseignant en cas de fermeture d’un collège. Dans la situation actuelle il se pourrait que les employés du Ambassador College, une trentaine, soient dirigés vers les établissements Medco ou vers les institutions scolaires publiques. Il faut savoir qu’un grand nombre d’employés des collèges privés ayant fermé leurs portes travaillent depuis plusieurs années dans des collèges d’État, mais que leurs salaires sont payés par la PSSA.