Depuis hier après-midi, des équipes de travailleurs procèdent à la démolition des obstacles à l’évacuation d’eau le long de la Nationale à la hauteur de Bell-Village avec pour conséquences dramatiques le carambolage de plusieurs véhicules remontant vers Réduit à l’arrière de Bell-Village.
En démolissant les murets en béton en bordure de route, installés avec la bénédiction de la Road Development Authority, les ouvriers ont cependant constaté la présence d’un mur en béton (la deuxième photo) bloquant tout passage de l’eau qui est refoulée sur la Nationale à hauteur de l’autopont de Bell-Village. Ce mur bloquant ce drain devra être enlevé ce soir. Force est de constater que si le département de Maintenance de l’autoroute avait fait son travail comme il faut, la présence illégale de ce mur aurait dû être remarquée depuis bien avant hier. Quel désaveu pour le ministère d’Anil Bachoo ?