Aurore Perraud, Pradeep Roopun et Raj Dayal, ainsi que des ingénieurs et des conseillers des collectivités locales, ont sillonné la rue Marjolin, à Cité La Cure, hier après-midi. Lors de ce constat après les récentes fortes averses, les ministres ont promis aux habitants, préoccupés par la situation, qu’ils feront le nécessaire dans les meilleurs délais.
Malgré la chaleur étouffante hier après-midi, les habitants de Cité La Cure n’ont pas manqué de faire part de leurs doléances à la délégation ministérielle en visite dans la localité. Ils sont nombreux, encore marqués par les récentes inondations, à être sortis de leur domicile. Les doléances fusent au regard des situations précaires et des infrastructures vétustes qui composent le quotidien des habitants, et qui seraient en grande partie responsables des accumulations d’eau.
Face à cette situation, la ministre de l’Égalité des genres, Aurore Perraud, a mis l’accent sur les problèmes de drains et des constructions illicites, promettant aux habitants qu’une solution sera trouvée. « Il ne suffit pas de constater, est-elle d’avis. « On reconnaît qu’il y a beaucoup de personnes vulnérables qui vivent dans la précarité. Il faudra régler ce problème de logement au plus vite. Notre objectif est aussi d’améliorer les conditions de vie des habitants. Vous pouvez compter sur nous car nous allons assumer nos responsabilités. Toutes les autorités présentes ont pris note et nous procéderons rapidement aux changements nécessaires pour améliorer la vie des habitants ».
Pour sa part, le ministre de l’Environnement, Raj Dayal, a indiqué qu’il est « important de tirer la sonnette d’alarme face à ce problème environnemental. Concernant Cité La Cure, nous avons déjà donné des directives pour construire un jardin d’enfants. Mais avant tout, nous allons revoir ce problème de drains avec la NDU pour que l’eau soit canalisée dans la rivière ».
Le ministre de l’Intégration sociale, Pradeep Roopun, a, lui, tenté de rassurer les habitants, en témoignant de « la solidarité du gouvernement envers les victimes des inondations ». Il affirme: « Avec le soutien de la Banque mondiale, nous viendrons avec un plan d’ensemble pour lutter contre les inondations sur l’île entière. D’une collaboration avec le ministre des Finances, nous visons à débloquer des fonds pour commencer le travail de dragage des rivières et pour l’embellissement de cette localité. » Et de rappeler qu’environ 11 000 familles ont été touchées par ces inondations et que des compensations à hauteur de Rs 5,5 millions ont été effectuées.