Le comité de crise post-Joaninha a tenu une réunion ce mercredi matin, à Rodrigues, après le passage du cyclone tropical intense, dont le centre se trouvait hier à quelque 70 km de l’île.

Les premières données récoltées indiquent que 71 personnes de 15 familles demeurent pour l’heure dans les centres d’évacuation. Pour cause, leurs maisons ont été partiellement voire totalement détruites lors du passage du cyclone.

L’Assemblée Régionale de Rodrigues, apprenons-nous, travaille en vue de résoudre ce problème de logement.

Une Task Force, comprenant des officiers de la Special Mobile Force, du Central Electricity Board (CEB) et de Mauritius Telecom, se rend actuellement à Rodrigues à travers un vol d’Air Mauritius.

Le port et l’aéroport sont de nouveau opérationnels. A cet effet, des équipements du CEB et des vivres (oignons, pommes de terre et des haricots) sont acheminés de Maurice par la mer aujourd’hui.

L’ensemble des routes et des radiers sont désormais praticables, selon le comité de crise.

Pour rappel, Rodrigues était en alerte cyclonique de classe 4 jusqu’à hier. L’île a enregistré des rafales de vent allant jusqu’à quelque 184 km/h.