Cinq nouvelles
femmes
seulement
Elle ne sont que cinq femmes seulement à faire leur baptême de feu au  sein de l’hémicycle mais elles viennent renforcer la faiblesse de la représentation feminine qui se limitait à trois anciennes symbolisées par Fazila Daureeawoo, Leela Devi Dookhun et Aurore Perraud.
 Marie Danielle Selvon qui  est avocate de formation détient un doctorat en jurisprudence théologique. Elle est l’épouse de Sydney Selvon, ancien rédacteur-en-chef du Mauricien. Elle a été élue en deuxième position dans la circonscription No 1 (Grande-Rivière-Nord-Ouest et Port-Louis Ouest), jusqu’ici une citadelle mauve.  Élue au No 2 (Port-Louis Sud/Port-Louis Central), en deuxième position, Rubina Jadoo-Jaunbaccus est avocate de formation. La conseillère municipale de Port-Louis a gagné en popularité depuis que ses services ont été retenus dans le procès intenté contre les ulémas dans l’affaire de l’Azaan en Cour Intermédiaire aux côtés de Reza Uteem. Ses services avaient également été retenus par la famille de Florent Jeannot, dans l’agression alléguée les opposant à l’ancien Attorney General, Yatin Varma. Quant à Sandhya Boygah ,consultante en business et formation. A 41 ans cette ancienne  vice-présidente du Conseil de district du Nord,  a, pour sa première participation, devancé Prem Koonjoo, vieux routier de la politique. Elle avait, lors d’un congrès de l’Alliance Lepep dans sa circonscription, tenu un discours féministe qui avait marqué les esprits.?Il y a aussi Malini Sewocksingh, conseillère municipale à Curepipe. Femme entrepreneure et directrice d’une agence de voyages, elle a remplacé au pied levé, Pradeep Kumar Ramdin, candidat du Muvman Liberater, qui était initialement pressenti pour briguer les suffrages au No 17. La quadragénaire milite pour la cause féminine. C’est en 2009 qu’elle a rejoint les rangs du PMSD. ?Enfin Marie Claire Monty est l’ancienne rectrice du collège privé Sainte Marie. Educatrice de formation et activement engagée dans le développement communautaire, la nouvelle députée a été élue en troisième position au No 4 (Port-Louis Nord/Montagne-Longue).  ?
2 ex-magistrats, 5 avocats et un avoué parmi les nouveaux
Les hommes de loi sont en première ligne chez les tous nouveaux deputés. On y compte deux ex-magistrtas, cinq avocats  et un avoué.?Soodesh Satkam Callichurn est celui qui, avec ses autres colistiers, a renversé le Premier ministre sortant, Navin Ramgoolam, dans son propre fief en se faisant élire en première position. Le nouveau député est un ancien magistrat et un ex-assesseur à l’Industrial Property Tribunal et l’Environement Appeal Tribunal.  Sur le même terrain on retrouve  Maneesh Gobin élu au No 12,  ancien magistrat et ex-conseil légal de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC). Il était également chargé de cours, à temps partiel, des Laws relating to media à l’Université de Maurice (UoM) .
Les avocats sont également fortement représentés: Kalidass Teeluckdharry, tombeur de Navin Ramgoolam aussi au n°5, plus connu comme Sanjeev.  Il n’est pas inconnu du grand public dans la mesure où il a obtenu le gain du procès d Avinash Treebhowon, co-accusé dans le meurtre de la touriste Irlandaise Michaëlla Harte en 2011 à l’ex-hôtel Legends à Grand-Gaube. Il est également le principal avocat dans le procès de la carte d’identité nationale, intenté par les contestataires à l’État mauricien et le ministère des Télécommunications.
?Satyaprakashsing Rutna, plus connu comme Ravi, a brigué les suffrages aux côtés de Sir Anerood Jugnauth au No 7 (Piton/Rivière-du-Rempart). Il est arrivé en troisième position après le légendaire SAJ et Vishnu Lutmeenaraidoo. Avocat de formation, Ravi Rutna n’est pas inconnu dans la mesure où il avait co-défendu Avinash Treebhowon aux côtés de Sanjeev Teeluckdharry, dans le meurtre de Michaëla Harte.  Adrien Duval est un jeune avocat fraîchement débarqué au barreau. Âgé de seulement de 24 ans, il est le plus jeune candidat de l’Alliance Lepep. Pour sa première participation aux législatives, le fils de Xavier-Luc Duval est arrivé en tête de liste. Adrien Duval, qui a fait son droit à l’université de Kent, en Grande-Bretagne, a acquis sa licence au College of Law de Londres. Il a effectué son pupillage à l’Office of the Director of Public Prosecution. qu’il visait une candidature dans la circonscription de Grand-Baie/Poudre-d’Or (No 6), le jeune Bleu s’est retrouvé, sur les traces de son défunt grand-père Gaëtan Duval, dans la ville lumière. ??Dhananjay Ramful, plus connu comme comme Ritish, est un néophyte rouge ayant pu garder la tête hors de l’eau en se faisait élire au No 12 (Mahébourg/Plaine-Magnien). Il est le gendre de l’actuel Président de la République, Kailash Puryag. Avocat de formation, il a commencé à mener campagne en 2010 dans la circonscription. Il a été élu en troisième position avec un écart de 80 voix le séparant du député sortant Thierry Henri qui a été repêché en tant que député correctif. ??Quant à Roshi Badhain, nouvel adhérent au MSM, il est avocat spécialiste des crimes financiers. Il a été directeur des enquêtes à la Commission anti-corruption. Le neveu de Vasant Bunwaree est aussi  l’homme de loi de Pravind Jugnauth dans l’affaire MedPoint et dans le procès de la carte biométrique. Il a aussi représenté Mario Jeannot dans l’affaire Yatin Varma. L’avocat avait été arrêté en décembre 2013 suite aux accusations portées contre lui par un de ses clients, Nitesh Ramdharry pour lequel il a obtenu un non-lieu. Pour sa première participation, il a été élu derrière Xavier-Luc Duval . Enfin, Rajcoomar Rampertab, élu en deuxième position à Flacq Bon accueil , est avoué de formation. Il est spécialisé en droit de l’immigration et a pratiqué en Angleterre. Il était conseiller municipal, de 2007 à 2011, pour le parti conservateur au Surrey en Grande-Bretagne.?
Un seul medecin, trois pédagogues et trois ingénieurs
Le docteur Zouberr Joomaye a créé la surprise dans la circonscription No 13 en terminant deuxième. À 45 ans, ce médecin spécialiste en médecine interne et ancien président de HEP support, une organisation non-gouvernementale qui lutte contre les hépatites, a brigué les suffrages pour la deuxième fois cette année. Le médecin personnel de Paul Bérenger a rejoint les rangs du MMM en 2009 et avait brigué les suffrages en 2010 mais avait été battu. Il est le seul représentant de sa profession parmi les nouveaux élus où l’on enregistre Buisson Léopold, de l’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR), qui est un infirmier de son état; Ce dernier a déjà tenté sa chance aux élections régionales après avoir vécu en Australie.
Au rang des éducateurs on retrouve, Gowkaran Oree, plus connu comme Vikash qui a été élu en deuxième position au No 4 (Port-Louis Nord/Montagne Longue). Il est enseignant en gestion et économie dans un collège privé à Montagne-Longue, Kalyan Tarolah, éducateur spécialisé auprès des sourds-muets et  Stéphane Toussaint, membre du bureau politique du MSM depuis deux ans et de la Commission Jeunesse du parti, cet enseignant de français et de comptabilité est responsable de l’atelier de théâtre au Collège Notre Dame.
Parmi les ingénieurs on note Sharvanand Ramkaun, également un tombeur de Navin Ramgoolam qui  est également engagé dans le domaine socioculturel comme président du Gahlot Rajput Maha Sabha,  Bashir Jahangeer ingénieur électrique qui dirige sa propre entreprise, Kabelek Engineering Ltd. Cet ancien conseiller municipal de Beau-Bassin/Rose-Hill de 2005 à 2006 a brigué les suffrages nationaux pour la première fois cette année, après un congé de huit ans. Président de la Commission Utilités au MSM, il a rejoint les rangs oranges en 1995. Il est également ancien président de l’Amicale Koweit-Maurice. Quant à Osman Mohamed, il est également ingénieur de formation. Il est surtout connu pour avoir été  Managing Director de la National Housing Developement Corporation (NHDC) et président exécutif du projet Maurice Ile Durable (MID).