Tandis que Bhoopa Brizmohun observe son troisième jour de grève de la faim à Emmanuel Anquetil Building à Port-Louis, le président de la Government General Services Union (GSSU) l’a rejointe à midi aujourd’hui dans ce combat contre le rapport du PRB. Rashid Imrith constate un « manque de dialogue avec les syndicats ». « Nepli ena dialog sosial, nepli ena dialog avek sindika. Le gouvernement ne devrait pas interpréter sa victoire électorale en 2014 comme un chèque en blanc et ignorer complètement les revendications des syndicats », a-t-il déclaré à la mi-journée.
En s’adressant aux fonctionnaires venus leur témoigner leur soutien à l’heure du déjeuner, le président de la GSSU a mentionné la lettre envoyée par le gouvernement aux fédérations syndicales le 11 avril dernier concernant leurs demandes pour apporter des modifications au rapport du PRB. Selon Rashid Imrith le gouvernement accepte de revoir les recommandations du rapport mais fixe des conditions. « Nou pa dakor ki dir nou pass a traver minister Fonction publique pou faire nou bann revendications. Sa li byen danzere parski PRB li enn organism indepandan. Nou pa pou pass par minister Fonction publique ».
Le président de la GSSU met aussi en garde Alain Wong, le ministre de la Fonction publique, contre les agissements de certains hauts cadres du ministère. Ils auraient, soutient-il, leur « propre agenda ». « Si Alain Wong pa ouver so lizie, se pa li ki pou ministre. Ena bann fonksioner ke pe dikter zot prop lazanda avec ministre de la Fonction publique », affirme Rashid Imrith. Selon lui, ce sont ces mêmes fonctionnaires qui mettraient en péril l’alliance politique PMSD-MSM, en soulignant le contact téléphonique régulier dans la nuit d’hier à ce matin entre lui et Xavier-Luc Duval ainsi qu’avec le ministre de la Fonction publique pour tenter de trouver une solution.
Par ailleurs, il y avait affluence des fonctionnaires venus témoigner de leur soutien et leur solidarité autour des deux grévistes de la faim à l’heure du déjeuner. Rama Valayden est venu leur rendre visite ce matin tandis que le député Kavi Ramano y est passé durant la soirée d’hier. Rashid Imrith ajoute qu’il a été en contact régulièrement durant toute la nuit d’hier à ce matin avec le vice-Premier ministre et le ministre de la Fonction publique.