La liste des suspects dans le meurtre de Jeetendra Moneea, alias Pipone, 42 ans, abattu par une balle dans le dos au chassé Carsenac, le 18 mars dernier, s’allonge. La Central Investigation Division (CID) de Flacq a procédé à l’interpellation du propriétaire Philippe Rivalland, 49 ans, mardi à la mi-journée avant de le remettre à la Major Crime Investigation Team (MCIT).
Philippe Rivalland a le même jour été traduit en Cour de District de Flacq sous une charge de « Conspiracy to pervert justice ». Il a été maintenu en détention policière et inculpé pour complicité dans cette affaire de meurtre qui a laissé le quartier de St-Rémy sous le choc. À la mi-journée, aujourd’hui, il donnait sa déposition en présence de son homme de loi Me Collanday.
À ce stade de l’enquête policière, quatre personnes se retrouvent sous les verrous. Atmanand Dennoo, le gardien du chassé, a formellement reconnu avoir tiré à bout portant sur la victime. Il aurait fait comprendre que Jeetendra Moneea venait juste d’abattre un cervidé, celui-là même retrouvé aux cotés du cadavre. Il clame, de ce fait, la légitime défense face au braconnier présumé. Lors d’une reconstitution des faits, vendredi dernier, le portable de Jeetendra Mooneea a été retrouvé dans un lac. Les autres suspects sont le Chief Watchman José Léveillé et le chauffeur Marquelin Eulalie. Ils restent en cellule le temps de résoudre l’énigme de l’arme à feu et du rôle joué par le chauffeur Marquelin Eulalie, ayant conduit la victime au chassé et celui du Chief Watchman José Léveillé, qui s’était rendu accompagné du propriétaire du chassé Philippe Rivalland. Cela, après un appel d’Atmanand Deenoo, les informant qu’un homme avait pénétré dans le chassé. Selon nos informations, Atmanand Deenoo poursuivra sa déposition cet après-midi en présence de son homme de loi.