La Mauritius Post a émis jeudi une enveloppe commémorative pour marquer le 150e anniversaire de la naissance du baron Pierre de Coubertin, fondateur des Jeux Olympiques modernes. C’est la première enveloppe commémorative émise par la Mauritius Post cette année.
Il y a 150 ans naissait le fondateur des Jeux Olympiques modernes : le baron Pierre de Coubertin. Pour marquer l’événement, la Mauritius Post a émis une enveloppe commémorative, qui plus est la première de 2013. Cette enveloppe est illustrée d’une photo de Pierre de Coubertin et est affranchie d’un timbre de Rs 25 provenant de la collection « Traditional Games » et d’un cachet spécial contenant les cinq anneaux olympiques. Vendue à Rs 50 l’unité au bureau philatélique de la Mauritius Post, au Port-Louis Waterfront, elle est également disponible en ligne via l’adresse mauritiuspost.mu/onlineshop.
« L’émission de cette enveloppe commémorative permet à la philatélie d’être au service d’une noble cause, notamment celle de la promotion du sport. Au-delà des philatélistes, nous espérons que la population générale, et surtout les jeunes, s’y intéresseront. Nous souhaitons voir adopter les valeurs de l’olympisme – telles que définies dans la charte olympique –  comme étant une philosophie de vie, exaltant et combinant en un ensemble équilibré les qualités du corps, de la volonté et de l’esprit », déclare  Giandev Moteea, CEO de la Mauritius Post et responsable du comité Pierre de Coubertin de Maurice.
Né le 1er janvier 1863 à Paris, Pierre Fredy, baron de Coubertin, fut le fondateur des Jeux Olympiques modernes, ayant ainsi repris une tradition grecque millénaire (776 Av. J.-C. à 394). Il proposa au monde contemporain une plateforme où les peuples des cinq continents (d’où les cinq anneaux) pourront se rencontrer autour des jeux ainsi que d’activités culturelles et artistiques, et ce afin de développer les valeurs olympiques, propager la paix et aider à la bonne marche de la société. Le 23 juin 1894, il créa le premier Comité International Olympique (CIO) à la Sorbonne, à Paris, et les premiers Jeux ont été attribués à Athènes, en Grèce.
Pierre de Coubertin était un fin pédagogue, artiste, écrivain, sportif et un humaniste complet. Il mit en avant le citoyen sain de corps et d’esprit et démocratisa les sports vers toutes les classes sociales. Il était convaincu que le sport était un moyen de formation et d’éducation inégalable, facile, rapide et efficace pour le développement de l’être humain. Il ira même jusqu’à déclarer que le sport fait partie du patrimoine de tous les hommes et femmes. Le rénovateur des Jeux Olympiques, grand humaniste, dont le nom est cité partout dans le monde à chaque célébration des Jeux, est décédé le 2 septembre 1937 à l’âge de 74 ans. Il a légué au monde ses pensées, ses plans et sa vision, qui représentent un héritage littéraire fabuleux de quelques 1 200 revues et articles ainsi que d’une cinquantaine de brochures, le tout sur plus de 16 000 pages imprimées.