Une jeune femme, âgée de 20 ans, a affirmé dans une déposition consignée au poste de police de Poudre-D’Or jeudi, avoir été victime d’un viol collectif. Les faits se seraient selon elle déroulés mercredi soir sur une plage de la localité, plus connue comme « Paul et Virginie ». La présumée victime dit s’être rendue sur place pour y rejoindre ses quatre amis, qui consommaient des boissons alcoolisées. La jeune femme, qui affirme n’avoir bu qu’une bouteille de bière – faisant ainsi comprendre aux policiers qu’elle avait tous ses esprits, se serait alors isolée du groupe momentanément pour satisfaire un besoin naturel. C’est alors, poursuit-elle, qu’arrivée dans un coin sombre, un inconnu lui a mis la main sur la bouche afin de l’empêcher de crier. Après quoi le suspect l’aurait agressée sexuellement pendant que ses deux complices filmaient la scène. Ces derniers l’auraient ensuite sodomisée à leur tour avant de prendre la fuite.
La jeune femme a finalement appelé ses amis à l’aide, lesquels ont alerté la police. La présumée victime a été transportée à l’hôpital du Nord tôt jeudi matin, où elle a obtenu sa décharge le même jour. Elle sera examinée par un médecin de la police ce week-end. De leur côté, les policiers ont interpellé un suspect, qui a été relâché après avoir été interrogé. L’enquête se poursuit sous la supervision de l’ASP Poonoosamy.