Jasveer Ramduth, conseiller de district du village de Poudre-d’Or, part en guerre contre la compagnie Keep Clean, pour laquelle Sudesh Rughoobur, député du MSM de Grand- Baie/Poudre-d’Or, est consultant. Pour cause : la compagnie n’a toujours pas complété la construction d’un terrain de football, dont les travaux lui avaient été confiés en 2016. C’est sur ce terrain, dit Jasveer Ramduth, que ses conseillers et lui avaient promis aux jeunes de la région qu’un tournoi de football serait organisé en novembre dernier.

« La konpani finn kit tou an plas, zot finn ale. Se nou ki bizin reponn a bann zen pou dir zot kifer pa finn kapav organiz tournwa », a déploré le conseiller. Le terrain, qui appartenait à la propriété sucrière de Saint-Antoine, a été acheté par le gouvernement en 2016 et les travaux avaient débuté la même année. La pelouse avait été offerte par Mon-Loisir Limited et la tâche de la clôturer et la niveler avait été confiée à la National Development Unit. « Nous avons convoqué les responsables des travaux sur place pour un constat. On doit attendre l’année prochaine pour voir l’évolution de la situation avant de prendre une décision », a déclaré le conseiller.

Les services de la compagnie Atics ont été retenus par des ministères et des organismes gouvernementaux pour la construction, pour le service de nettoyage et le jardinage. Outre le terrain de football, le conseiller Ramduth se fait des soucis pour les familles Nobin, Balgobin et Haulkoty, qui habitent des rues qui sont complètement inondées dès qu’il commence à pleuvoir. « Kan gro lapli tonbe, tou dilo al devers kot zot. Dilo ariv ziska kot zenou. La construction d’une nouvelle gare routière dans la localité est très importante, mais ça Le terrain de foot qui fait polémique peut attendre. Je demande aux autorités de donner priorité à ces familles avant que la situation ne tourne au drame. Les changements climatiques me font penser au pire. » Il s’est toutefois satisfait des projets que le conseil de district de Rivière-du- Rempart a réalisés pour le bien-être des villageois.

Il a ainsi fait mention des nouveaux lampadaires qui ont été installés un peu partout, le service de voirie qui passe deux fois par semaine. « Nous avons fait une demande pour une salle de foot dans le village. On verra bien l’année prochaine », a-t-il ajouté.