Depuis mardi dernier, des tentatives pour que le MV Angel 1, drossé sur les récifs de Poudre d’Or, flotte à nouveau, n’ont pas donné les résultats escomptés. Jusqu’ici, trois tentatives pour libérer le vraquier battant pavillon panaméen ont échoué et les responsables de cette Salvage Operation se préparaient en fin de semaine pour une nouvelle opération aujourd’hui.
Des sources proches de la cellule de crise mise sur pied depuis le mois d’août dernier, affirment que si lors de la première tentative, avec les deux remorqueurs venus du Sri Lanka, le Mahanuwara et le Coral Seaflos, le MV Angel 1 n’avait pas bougé sur les récifs, tel fut le cas pour les deux autres subséquentes.
Néanmoins, ce cargo, transportant quelque 32 000 tonnes de riz, n’a pas encore flotté de nouveau jusqu’ici. En fin de semaine, les spécialistes de ce genre d’opérations avaient pris la décision de procéder au rajustement de tout le système de pompage d’eau du navire. Ils avaient remarqué que le rythme d’évacuation de l’eau du bateau ne se déroulait pas selon les plans établis. Ils espèrent pouvoir parvenir à maîtriser cette première étape d’ici le début de la semaine prochaine.