La sélection masculine du Brésil sera une des attractions à cette compétition mondiale. Tirée dans la poule A en compagnie de Maurice, du Pakistan et de Taïwan, la formation sud-américaine partira à coup sûr avec la faveur des pronostics. D’autant qu’elle possède dans ses rangs des joueurs clés tels que Bruno Alvaro et Aldrin Andrade. Bien que vainqueurs du tournoi panaméricain suite au succès (2-1) en finale aux dépens de l’Argentine, les Brésiliens veulent rester les pieds bien sur terre.
Comme en attestent les propos de l’entraîneur Ricardo Dhandro. « Nos adversaires sont des inconnus, mais nous ne devons certainement pas les sous-estimer. Quoi qu’il en soit, nous voulons atteindre les sommets. Le fait de devenir champions du monde trotte dans nos têtes 24 heures par jour. »
Maurice pourra-t-elle soutenir la comparaison face à cette équipe de calibre et pourra-t-elle émerger de cette poule A ? Son entraîneur Ludovic Carré veut y croire. « Il s’agira de gérer la pression, car nous disputerons nos trois rencontres sur le court principal. Notre préparation s’est bien déroulée et nous avons tourné à plein régime depuis février dernier. »
Valeur actuelle, huit des dix sélectionnés sont connus. Ce sont Romain Jean, Dylan Thomas, Steward Perrine, Grégory Antoinette, Roan Joson, Jason Clair, Rydley Prudence et Neal Dada, ces deux derniers étant les gardiens de but. Les deux autres sélectionnés seront désignés ce week-end. Ludovic Carré se veut tout de même réaliste. « Nous ne sommes techniquement pas du même niveau et nous manquons de compétitions. Néanmoins, nous tenterons de nous surpasser avec le soutien du public. »
Il s’agira également de ne pas prendre à la légère les deux autres protagonistes de cette poule, à savoir Taïwan, qui avait décroché la deuxième place lors du tournoi asiatique et qui s’était incliné en finale face à la Thaïlande, et le Pakistan. Cette dernière formation, placée sous la férule de Nasser Ahmad, tentera de prendre sa revanche sur Taïwan, qui l’avait battu (2-0) lors du tournoi qualificatif continental. Histoire de bien se positionner en vue de la qualification pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse. « Notre sélection est performante dans tous les compartiments du jeu. La rencontre cruciale sera face à Taïwan », avance Nasser Ahmad.
L’autre pays de la zone Asie engagé est la Thaïlande, dans le groupe B.