« Lokal is beautiful »; on peut reprendre cette devise de la MCB pour féliciter Miselaine Duval et son équipe pour leur premier film qui se déroule dans de beaux sites mauriciens avec des acteurs aux visages tellement expressifs… et avec des rondeurs qui ajoutent à leurs jeux de scène.

Il y a beaucoup de suspense dans ce film qui est à la fois l’histoire d’amour d’une jeune fille, les relations au sein d’une famille de trois générations regroupant un prêtre et une religieuse, un survol des réalités mauriciennes avec la drogue et les violences qu’elle suscite, les infidélités mises au jour…

C’est une bonne comédie qui tourne parfois au tragique mais qui permet de passer un excellent moment plein de suspense. Tout a été bien planifié et bien travaillé, sans entrer dans trop de détails pour garder le suspense. Félicitons la jeune actrice qui tient le rôle principal avec son visage tellement expressif et ses très belles robes.

Merci à Miselaine Duval pour son inventivité et sa persévérance pour mener à bien, contre vents et marées, ce qu’elle a entrepris. Elle est elle-même une bénédiction pour le monde des arts, une entrepreneure dont notre République peut être fière. Et quand même trop souvent méconnue quand on voit le peu de personnes qui se déplacent pour un film de si grande qualité.

« Lokal is beautiful » but how many Mauritians care and promote local realisations ? La salle lundi soir était quasiment vide…