Yodhun Bissessur, Chief Govenment Valuer (CGV), est appelé demain à faire face à un autre procès, après celui de l’affaire MedPoint. Il est en effet poursuivi par l’ICAC sous neuf chefs d’accusations de “public official using office for gratification”. En d’autres termes, il lui est reproché d’avoir entrepris des exercices d’évaluation pour sept compagnies privées pendant ses heures de travail, et ce contre rémunérations.
Yodhun Bissessur aurait en effet empoché la somme de Rs 112 000 de la Star Knitwear, Rs 140 000 de l’Infinity Tower, Rs 44 800 de la Mklen Fashions Ltd, autant de la Dan Fashions Ltd, Rs 28 000 de l’Acacia Ltd, Rs 58 000 de la Real Garments Ltd, et Rs 40 000 de la Business Parks Ltd. De plus, il aurait fait usage de sa position pour réduire les coûts d’évaluation de Rs 8,75 M à Rs 4 M dans le but d’empocher Rs 762 500, somme qui aurait dû être payée comme droit d’enregistrement.
Le procès sera présidé par le magistrat Azam Neeroa. Me Antoine Domingue, Senior Counsel, défendra, lui, l’accusé, alors que l’ICAC sera représentée par Me Kaushik Goburdhun.