Ils sont las d’attendre une solution à leurs problèmes. Outre les chauves-souris qui, disent-ils, « ont causé beaucoup de tort aux arbres fruitiers », c’est une autre menace qui les inquiète aujourd’hui : les poux blancs. « Nous avons noté des poux blancs dans nos letchis depuis quelque temps.

Lorsqu’il pleut, ces poux se multiplient et les letchis tombent par terre. Nous devons chercher une solution à ce problème », soutient Sunilduth Busguth, planteur à Calebasses, soulignant n’avoir pu produire qu’environ 5 tonnes de letchis l’année dernière, alors qu’il espérait une plus grande production. « Les chauves-souris ont aussi fait baisser la production », dit-il.

Toutefois, il dit déjà préparer ses arbres pour une prochaine récolte. De son côté, Afzal Delbar, planteur également, affi rme que les chauves-souris ont ravagé ses arbres fruitiers et affecté son exportation de letchis. Concernant les longanes, « nous nous attendons à une bonne récolte », estime Kripalloo Sunghoon, président de la Small Planter’s Association. Selon lui, les longaniers sont « remplis de fruits dans toutes les régions du pays ».

Aussi, du fait de cette abondance, le kilo de longanes devrait descendre à Rs 50 d’ici une semaine, contre Rs 200 aujourd’hui. Selon lui, les chauves-souris ne seront pas un réel problème car « ces animaux ne consommeront que les longanes qui leur seront accessibles »