Après un peu plus de deux heures de spectacle, c’est Vivek Kooyela, 23 ans, qui a remporté le titre de danseur national à Phoenix, samedi. Larmes aux yeux et genoux à terre, le champion du concours The Power a enfin pu réaliser le rêve de sa défunte mère. Professeur de danse à temps partiel, Vivek Kooyela a beaucoup progressé durant ses quatre mois d’émission. Il a ébloui l’audience par sa créativité, son costume révolutionnaire aux lumières LED et son moonwalk irréprochable, virevoltant entre bollywood hiphop et danse contemporaine. Le vainqueur a désormais un autre rêve : devenir chorégraphe…
Au cours de cette finale tenue au Centre Culturel Indira Gandhi à Phoenix et retransmise en direct sur la MBC, les cinq finalistes ont prouvé à quel point ils avaient évolué depuis le début de la compétition. Le show a été haut en couleurs.
La première performance qui a vu les membres du jury, Nalini Aubeeluck, Cindy Ittoo et Pratyush Nobeen, se déhancher aux côtés des participants au rythme des différents styles de musique, a mis le feu à la salle, bondée de supporteurs. Même les huit finalistes éliminés en cours de route ont eu leurs petits moments de gloire après le deuxième round.
Emilie Shueng, Shivaji Bhosle Youth Club, Deejay Chan, Flava Kids et Vivek Kooyela, ont misé sur leur look, leurs expressions et leurs chorégraphies pour séduire et faire admirer leurs talents.