Une malencontreuse erreur s’est glissée dans le texte ayant pour titre « Inculpation provisoire du locataire Lootfur » paru dans l’édition d’hier. C’est le véhicule du propriétaire Asgarally Hossenbaccus qui a été endommagé et non celui de Swaley Lootfur. Nous nous excusons pour tout inconvénient.
———————————————————————————————————————————
DANSE: « J’embrasse pas » au Caudan…
Le spectacle de danse contemporaine d’Éric Languet et Yann Lheureux se tiendra finalement au Caudan à 18 h 30 le lundi 6 février au lieu de L’aventure du Sucre où il avait été initialement annoncé. Prévue au départ en association avec un repas au restaurant du musée, ce duo déambulatoire basé sur l’improvisation dans des lieux inhabituels sera finalement gratuit. L’IFM qui fait venir aussi Yann Lheureux pour Macadam Instinct, programmé demain à Vacoas, invoque des « raisons techniques » à ce changement de dernière minute.
———————————————————————————————————————————
PEINTURE: Créer un jour…
Nirveda Alleck et Nalini Treebhoobun proposent demain une journée de création en plein air, associée à un repas organisé avec la maison Eureka. Pour Rs 2 800 (repas, matériaux et rafraîchissement inclus, sauf les toiles), les participants bénéficieront de 9 h à 16 h de l’appui et des conseils de deux peintres de talent, qui ont une solide expérience de l’enseignement des arts plastiques.
Ces séances de peinture en plein air n’ont pas pour vocation particulière de « fabriquer » des paysagistes. L’idée des fondatrices d’Initiatives arts est d’inviter artistes et amateurs d’arts, débutants ou expérimentés, à libérer leur potentiel créatif et à briser leurs éventuelles inhibitions de faire de cette journée « une véritable opportunité pour créer dans un cadre enchanteur une oeuvre unique et personnelle ».
Les fondatrices comptent aussi pour ces journées sur la synergie du groupe et des influences mutuelles qui peuvent aider les uns et les autres à cheminer dans leur création picturale. Renseignement au 7834783 ou au 7576995.
———————————————————————————————————————————
BANDE DESSINÉE: « Visions d’Afrique » remarqué
L’album de bande dessinée littéraire Visions d’Afrique, auquel ont contribué le nouvelliste Umar Timol et le dessinateur Pov a été sélectionné pour le Jury oecuménique de la bande dessinée, qui récompense chaque année des oeuvres à Angoulême dans le cadre du Festival international de bande dessinée que propose cette ville depuis trente-neuf ans. Ce prix récompense « l’album qui allie à l’élégance du trait la profondeur des causes défendues par ses valeurs humaines et esthétiques ».
Même s’il n’a pas remporté ce prix, Visions d’Afrique a fait partie des quatre albums retenus dans la short list. Les membres du jury ont souligné « Le beau graphisme noir et blanc » du dessinateur congolais Kibiswa pour la nouvelle scénarisée d’Umar Timol, ainsi que le « relief particulier » que prennent les récits d’Albert Londre et Joseph Conrad, « dans la stylisation de Pov et les camaïeux de Deubou Sikoué ».
Les jurés écrivent encore : « Ces récits, pourtant de périodes très diverses, s’imposent par la modernité de leur réflexion et l’efficacité de leurs traitements : on les appréciera d’autant plus qu’ils s’inscrivent dans la philosophie très humaniste de la collection L’Harmattan-BD et font découvrir à bon nombre de lecteurs français la richesse de la création africaine de BD. »