La publication du calendrier de la saison 2012, les vélos sont ressortis nettoyés, les routes sont de nouveau le terrain d’entraînement. Depuis l’annonce du calendrier, les coureurs ont laissé de côté home-trainers et se préparent activement pour la saison, qui commence le 4 mars avec le traditionnel circuit du Champ de Mars.
2012 sera une année sans objectif majeur. En dehors des JO de Londres, pas de grands événements prévus. Peut-être le Tour de Maurice aussi. Mais après, rien. Les coureurs n’auront donc que les courses locales à se mettre sous les dents. Le Colin Mayer Classic, une des rares courses à étape, sera aussi un objectif de la saison.
Mais il n’empêche que les choses sont bien parties pour que la saison soit riche. A priori, le calendrier présenté tel quel devrait permettre à tous les types de coureurs de s’exprimer. Rien que de voir la course d’ouverture, on peut déjà s’attendre à voir les sprinters lever les bras. Mais depuis quelques années, on voit tout, sauf une arrivée au sprint au Circuit du Champ de Mars.
La première vraie arrivée groupée pourrait être le 11 mars, à St Antoine. C’est là-bas qu’on a plus souvent vu des sprints dans les derniers mètres. Mais pas de prédictions à ce niveau. Attendons le début de la saison pour tenter un quelconque pronostic.
Cependant cette année, les choses pourraient être légèrement différentes. L’UCRH-HM Rawat, l’équipe assez en vue l’année dernière, pourrait être un peu en retrait en 2012. Pourquoi ? Parce que tout simplement elle perd deux de ses éléments les plus en vue. Hugo Caëtane et Pascal Ladaub, deux pourvoyeurs de podiums, si ce n’est de victoires, iront tenter leur chance en France. Alors ça donnera quoi pour les Rose-Hilliens ? Avec Yolain Calypso qui restera, le leader est peut-être tout trouvé.
Du côté de Curepipe aussi il se pourrait qu’il y ait quelques changements. Yannick Lincoln, leader historique et charismatique du VCJCC-Bank One, pourrait être un peu en retrait sur la route pendant la première partie de la saison, histoire de préparer les championnats d’Afrique de VTT en mai. Et Olivier Lecourt, qui ira se poser en France pendant la saison, a choisi de ne pas renouveler sa licence chez le club curepipien.
Le Vélo Club de Pamplemousses,) qui court après un succès en toutes catégories depuis 2008 et avec le titre de champion de Maurice sur route de Hugo Caëtane, verra peut-être la chance lui sourire cette année. Mike Chong Chin comme leader non désigné des Nordistes en 2011 a souvent titillé les autres pointures. En témoigne sa troisième place lors des championnats nationaux l’année dernière.
Le Black River Sports Club pourrait aussi jouer les trouble-fête en cette saison 2012. C’est peut-être là l’équipe la plus étoffée en termes de qualités. Steward Pharmasse, Thierry David, Grégory Piat, autant d’individualités qui peuvent mener le club de l’Ouest sur les bons rails. D’ailleurs, Thierry David a remporté deux victoires l’année dernière, et Pharmasse a été porteur du maillot vert sur le Tour pendant trois étapes. Avec un James Colin Mayer en stage en Amérique, doit-on s’attendre à une domination outrageuse de l’équipe de l’Ouest ?
Le tableau brossé un peu plus haut laisse présager que la saison sera assez disputée. Mais à quel point ? La réponse, ce n’est qu’à l’issue de la première course, le 4 mars, qu’on l’aura…