Pradeep Jeeha et Paul Bérenger aux jours heureux

Pradeep Jeeha n’a visiblement pas encore tourné la page du MMM. Fidèle à sa promesse de faire appel contre la décision entérinée par le comité central des mauves, le principal concerné a ainsi adressé une correspondance à l’attention du secrétaire général du parti, Ajay Gunness, en ce sens.

Dans son courrier, Pradeep Jeeha se dit « surpris » de noter que la lettre qu’il aurait reçue de la direction des mauves au sujet de son expulsion du MMM « ne précise aucunement les raisons » ayant poussé le bureau politique ainsi que le comité central du parti à prendre une telle sanction à son encontre.

Pradeep Jeeha dit : « I am being victimised fo having expressed my concern as to the state of our party and what needs to be done to give the MMM a fighting chance to win the next elections. » Il avance également dans cette correspondance en date du 2 mai que cette sanction découle du fait qu’il aurait donné son point de vue « en toute honnêteté et dans l’intérêt du parti », parti qu’il a servi comme activiste, député, membre parlementaire, Junior minister, ministre ou encore Deputy Leader durant ces 25 dernières années. Ainsi, Pradeep Jeeha indique qu’il conteste la sanction à son encontre et, selon l’article 16.10 de la constitution du MMM, demande formellement qu’une assemblée spéciale des délégués « in order to review the decision taken against me ». Quelque 58 membres du comité central des mauves avaient précédemment voté pour son expulsion alors que 14 étaient contre et que 5 s’étaient abstenus.