Le Mouvement socialiste militant a donné hier le coup d’envoi de ses congrès avant le meeting de mobilisation du 1er-Mai sur l’esplanade de la municipalité de Port-Louis. Le leader Pravind Jugnauth a porté son choix sur la circonscription Grande-Rivière-Nord-Ouest / Port-Louis Ouest à Pailles annonçant le meeting de l’alliance MSM-MMM avec comme orateur final le président démissionnaire de la République sir Anerood Jugnauth. Dans son intervention, il a fustigé les membres du gouvernement et l’ancien trésorier Ah Fat Lan Hing Choy.
Le Mouvement socialiste militant (MSM) a organisé son premier congrès hier à Pailles dans le cadre de la campagne de mobilisation du 1er-Mai. Sheila Grenade, candidate MSM dans la circonscription Grande-Rivière-Nord-Ouest / Port-Louis Ouest (N°1), a déclenché les hostilités. Elle a traité Navin Ramgoolam de « lent » et souligné que tous les dossiers restent bloqués dans le Prime Minister’s Office.
Sheila Grenade a fait comprendre que le chef du gouvernement n’avait pas à coeur l’intérêt du pays. Elle a fait ressortir qu’il y avait des développements quand le gouvernement MSM-MMM était au pouvoir entre 2000 et 2005 et que le peuple avait de l’argent pour manger. « Ptr pe fer nou rekile ! »
« Pou mwa se pa pouvwar kout ke kout ki konte… Se dinite ek respe avan tou », a soutenu Pravind Jugnauth. Le leader du parti Soleil a affirmé qu’à chaque fois qu’il allait voir le Premier ministre pour traiter des problèmes, Navin Ramgoolam répondait : « Mo pe fer la. » Le leader du MSM a expliqué que le parti avait démissionné de l’Alliance de l’Avenir après 14 mois et que le Ptr, dit-il, n’a rien fait de concret.
S’agissant de la Central Water Authority (CWA), Pravind Jugnauth se dit consterné du fait que ce corps para-étatique a fonctionné sans quelqu’un de compétent à la direction pendant qu’il était dans le gouvernement. « Du kou monn al dan komite lor delo… Bann-la nek manz biskui bwar dite », a soutenu le leader du MSM. Il a déclaré qu’il avait conseillé Navin Ramgoolam de présider ce comité pour que les choses avancent mais que rien n’a été fait en ce sens.
Pravind Jugnauth n’a pas manqué de souligner que Navin Ramgoolam l’accuse de conflits d’intérêts alors qu’il y aurait pire dans son gouvernement. Dans la foulée, il a fustigé les ministres Xavier-Luc Duval, Rajesh Jeetah, Sheila Bappoo, Hervé Aimée, l’Attorney General Yatin Varma et la députée Nita Deerpalsing. L’ancien vice-Premier ministre et ministre des Finances a allégué qu’ils auraient placé leurs familles dans des postes clés.
Le leader orange a soutenu que Jim Seetaram avait changé de camp en vue de la concrétisation d’un projet téléphérique, avance-t-il. Pravind Jugnauth n’y est pas allé de main morte en parlant de l’ancien trésorier du Ptr Ah Fat Lan Hing Choy. Et le leader du MSM de lancer : « Pou ena lanket kan gouvernma pou sanzer ! »
Pravind Jugnauth a invité les habitants de Pailles et du N°1 au rassemblement dans le cadre du meeting du 1er-Mai devant la municipalité de Port-Louis avec le leader du MMM Paul Bérenger et l’ancien président de la République sir Anerood Jugnauth.