« Ena sertin dimounn pe menas linite nasional, parski zot pena argiman, donk zot zwe kart kominal », a observé le Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors de l’inauguration d’un Village Hall à Trou aux Biches, ce mercredi après-midi.

Il faisait référence à la polémique dans laquelle se trouve son ministre du Tourisme, Anil Gayan, suite à ses propos sur le « honour killing ». Hier le ministre a porté plainte en raison des menaces qui auraient été émises à son encontre. La semaine dernière, des religieux avaient porté plainte contre le ministre pour incitation à la haine raciale.

« Se enn travay malsin », a qualifié le Premier ministre. « Mo demann tou Morisien pa tom dan sa bann kalite manigans-la. Mo pe veye ».

Pravind Jugnauth est allé plus loin dans ses propos en parlant de « complicité » entre un « politicien » et un « enn dimounn dan enn zournal », en vue de, dit-il, « semer la division ».

S’agissant des lieux de culte vandalisés, « mo ti dir ki zot pou al ekrir bann insanite lor lieu de culte, me lanket pe fer », a assuré Pravind Jugnauth.

Le nouveau Village Hall de la région comprend également un terrain de pétanque et un « futsal ». Le Premier ministre est d’avis que « mo pe vinn pli souvan ki ansien Premye minis dan sa sirkonskripsion-la ».