Pravind Jugnauth et les députés de la circonscription no 16, Etienne Sinatamboo et Nando Bodha ainsi que Stephan Toussaint, ont fait le déplacement à Engrais Martial, Curepipe, pour l’inauguration du Rishi Nagar municipal complex et pour la pose de la première pierre d’un gymnase.

Durant son discours, le Premier ministre a fait ressortir qu’il faut établir des priorités parmi les nombreuses requêtes de développement des différentes circonscriptions du pays. « Nous ne pouvons pas tout faire. C’est notre responsabilité de faire en sorte que l’argent dépensé ne soit pas gaspillé. Aujourd’hui, je suis triste de constater que dans le passé, il y avait un manque de volonté de l’ancien gouvernement », a-t-il affirmé.

Le projet de l’hôtel de ville a également été abordé. Au total, Rs 145 millions ont été allouées pour la rénovation du bâtiment, décrit par Pravind Jugnauth comme « un patrimoine national »« Travay ki a sak fwa nou’nn komanse p’ann resi kontinie, me zordi nou pe al realiz li ». 

Lors de son discours, il a également tiré à boulets rouges sur les personnes « anti-patriotes », qui lui mettent des « bâtons dans les roues ». « Je suis redevable envers la population et sur le plan national les projets avancent. Nous mettons à exécution ce que nous avons promis à la population », a-t-il précisé avant d’ajouter « zordi zot pa pe kapav atak mwa zot pe zet labou lor mo madam, mo bann zanfan. Se enn travay de lache ki zot pe fer », a-t-il lancé.