Selon l’astrologue Prakash Luchun, la sortie de la crise économique n’est pas pour 2013. Le pays connaîtra des fluctuations des prix, notamment sur les denrées alimentaires et les produits ménagers. Il affirme que cette hausse de prix créera des tensions entre le gouvernement et la population. Avec l’inflation et le ralentissement de la croissance économique, le secteur bancaire pourrait être particulièrement touché en 2013. De plus, Maurice rencontrera des difficultés sur le marché international pendant une courte durée. Pour l’astrologue Mme Kwok, la situation économique restera inchangée de celle de 2012. Selon elle, Maurice devra redoubler d’effort pour pouvoir faire face à la crise qui durera jusqu’à 2014.