Alors qu’on s’attendait que les stalles affichent complet au vu du nombre des entrées reçues, ils ne seront finalement que sept à se disputer la victoire dans ce qui constitue la dernière épreuve phare de la saison régulière.
En jetant un coup d’oeil sur le champ proposé, on ne peut s’empêcher de dire que l’épreuve sera courue sur de bonnes bases avec plusieurs chevaux rapides qui en font partie. Ce qui pourrait faire l’affaire d’un finisseur. On a porté notre choix sur Arctic Sun qui aura des arguments à faire valoir dans ces conditions.
Le plus rapide du lot, selon nous, est Maestro’s Salute. L’élève de Jean-Michel Henry a été un modèle même de régularité cette saison avec quatre victoires et trois accessits en huit participations. S’il s’est avéré être un spécialiste du kilomètre jusqu’ici, Maestro’s Salute n’a pas été surclassé au-delà, tant à Maurice que dans son pays natal. Ce qui nous fait croire que l’allongement du parcours ne devrait pas consituer un problème pour lui. Si on le laisse faire, il pourrait aller très loin.
Mais Maestro’s Salute devra rester sur ses gardes car il peut se faire surprendre par Lucky Valentine qui possède aussi un bon pas initial. Le réprésentant de l’écurie Foo Kune avait du reste démontré sa belle vitesse d’exécution à sa reprise avec la compétition lors de la 37e journée. Placé à l’intérieur de l’alezan de Jean-Michel, il n’est pas impossible qu’il tente un coup à la Ryder Cup d’autant qu’il sera piloté par Horil.
Quoi qu’il en soit, il y a aura du rythme à l’épreuve et à Arctic Sun de saisir sa chance. Même s’il a remporté une victoire, ce cheval n’a pas évolué à la hauteur des attentes. On notera cependant qu’il a toujours bien fait lorsqu’il a pu bénéficier d’un bon rythme. Ce qui nous pousse à lui accorder une chance de premier ordre. Toutefois, Cédric Ségeon devra s’assurer qu’il ne soit pas trop décroché pour garder ses chances intactes.
Lake Geneva est aussi à craindre au finish. La monture de Brown reste sur une convaincante victoire sur le kilomètre. Coursier qui doit être constamment ménagé, il nous revient après cinq semaines et peut miser sur sa fraîcheur pour se mêler à la lutte pour la victoire. En ce qu’il s’agit de Dee Major, Snappy et autre Piquet, un accessit semble plus dans leurs possibilités.