Maestro’s Salute n’était pas parmi les favoris de la course, mais il avait une excellente carte à jouer, étant le plus rapide du lot. Les conditions servirent ses desseins et il alla jusqu’au bout de la ligne droite pour offrir la gagne à l’écurie Jean-Michel Henry, qui réalisa une très bonne journée.
La partie initiale de l’épreuve était importante avec le positionnement des principaux prétendants. On savait Maestro’s Salute le plus rapide du lot et il se retrouva vite en tête. Derrière, on vit Cédric Ségeon demander un effort à Arctic Sun dans la quête de la deuxième place. Si Luke Currie sur Lake Geneva ne se montra pas intéressé à conserver sa position, Arctic Sun dut néanmoins fournir un effort, ce qui n’était pas à son avantage. Au début de la descente, Dee Major vint se placer à l’extérieur d’Arctic Sun. Si Johnny Geroudis avait déjà tenté de durcir l’épreuve, il ne le fit pas cette fois. Ce qui fut à l’avantage de Maestro’s Salute, qui continua à caracoler en tête sans avoir à sortir de son pas. On vit aussi Snappy essayer de se rapprocher dans la descente, mais il fut contraint à rester en troisième épaisseur.
Pendant ce temps, Lake Geneva se contentait d’une course tranquille le long des barres. Piquet, lui, fermait le cortège et était même précédé de Lucky Valentine.
Tout restait néanmoins possible à l’amorce du dernier tournant, où Maestro’s Salute accéléra pour mettre un plus gros écart entre ses poursuivants et lui. Dee Major fit du surplace et le seul à pouvoir réagir fut Arctic Sun, qui reprit du terrain à l’éventuel vainqueur avant de venir échouer sur son arrière-main. Ces deux chevaux se démarquèrent du reste du peloton. Le troisième à l’arrivée, Lake Geneva, fut relégué à plus de 3L.