Deux attrayantes rencontres sont programmées demain dans le cadre de la 10e journée de la Premier League. Cercle de Joachim/ASPL 2000 (New George V) d’une part et Petite Rivière-Noire FC/Curepipe Starlight SC (Germain-Comarmond) d’autre part.
La manche retour du championnat démarre en trombe avec ces deux affiches proposées. De quoi donner l’embarras du choix aux amateurs de foot désireux de se rendre au stade. Au-delà de l’attrait sportif, l’issue de ces deux confrontations pourrait avoir une incidence sur le classement général. Le leader Curepipe Starlight SC (CSSC) sera à l’épreuve d’une formation de l’Ouest erratique qui peut, contre toute attente, changer le cours d’un match en sa faveur.
L’équipe curepipienne, après sa douche froide à l’entame de 2013 (défaite 1-0 contre l’ASPL 2000), a repris les choses en main après sa large victoire 4-0 contre l’AS Vacoas-Phoenix la semaine dernière. Avec deux points d’avance sur son poursuivant immédiat, le CSSC n’aura pas un après-midi tranquille. Les joueurs de Fidy Rasoanaivo devront surmonter le handicap d’une équipe du Petite Rivière-Noire FC (PRNFC) en quête de rachat après son demi-échec lors de la 9e journée contre l’ASPL 2000. « Ce sera un match difficile. Mais nous devrons rester concentrés afin de ne pas commettre des erreurs qui pourraient nous être fatales », a déclaré l’entraîneur du CSSC.
Jean-Pierre Patate, mentor du PRNFC, considère de son côté que ce match est capital pour ses joueurs dans la mesure où s’ils font un nul ou une défaite, la pente pourrait être difficile à remonter par la suite. « Nous devrons nous appliquer à fond face au leader. Il va sans dire qu’on va jouer notre va-tout. Une victoire va nous permettre de rester en contact avec le groupe de tête et conserver nos chances jusqu’au final. »
Cercle de Joachim/ASPL 2000 sera une explication très palpitante à suivre. À l’aller, les deux équipes s’étaient renvoyées dos à dos (1-1). Mais le contexte n’est plus le même. Si à l’entame du championnat on pouvait se permettre de perdre des points, maintenant, tout le monde met les bouchées doubles puisqu’on aborde la manche retour. Joachim, déjà 5e au général, devra se passer des services de son défenseur Denis Dookee, suspendu. En revanche, l’équipe peut compter sur Stephan Nabab, pas encore transféré dans le championnat réunionnais. « Il nous faudra combler l’absence de Dookee. Cela dit, l’équipe est solidaire et je reste confiant qu’on pourra faire un bon résultat », affirme l’entraîneur de Joachim, Bruno Randrianarivony.
Au niveau de l’ASPL 2000, la confiance est aussi de mise. « Nous nous sommes préparés en conséquence. Maintenant, tout doit être appliqué sur le terrain. Nous sommes confiants de faire un bonne prestation », indique Joe Tshupula, mentor de l’équipe de la capitale.
Dans la troisième rencontre dominicale, l’AS Vacoas-Phoenix et Roche Bois Bolton City s’affrontent au stade Auguste-Vollaire, avec un léger avantage aux Port-Louisiens. Soulignons qu’un match est prévu aujourd’hui opposant le Pamplemousses SC et le Faucon Flacq SC à Sir Gaëtan-Duval.